Chemin de navigation

Actualité

janvier282014

Les États membres sont vivement encouragés à améliorer les contrôles de qualité dans les universités et les établissements de formation professionnelle

Selon deux rapports sur l’assurance de la qualité dans les établissements d'enseignement supérieur et les instituts de formation professionnelle, publiés ce jour par la Commission européenne, les États membres doivent faire évoluer leurs systèmes de contrôle de la qualité pour s'attacher davantage au fond et moins à la forme, s’ils veulent améliorer les performances des universités et des écoles professionnelles.

 

Ces rapports soulignent qu'en dépit des progrès réalisés, de nouvelles réformes sont nécessaires pour garantir une «culture de la qualité», afin que l’enseignement soit plus en phase avec la réalité du marché de l'emploi et les besoins de la société. Ils recommandent également qu'une plus grande importance soit accordée à la coopération internationale et que les étudiants aient davantage voix au chapitre dans le processus de décision.

L'assurance-qualité constitue la clé de voûte de la confiance dans nos systèmes éducatifs et nous devons tirer davantage parti du rôle de catalyseur qu'elle peut jouer dans la modernisation de nos universités et de nos établissements d'enseignement professionnel. Notre objectif est de faire évoluer les normes d'une façon qui favorise la diversité et l'employabilité plutôt que l'uniformité”, a déclaré Mme Androulla Vassiliou, commissaire chargée de l'éducation, de la culture, du multilinguisme et de la jeunesse.

Le rapport sur l’enseignement supérieurpdf(103 kB) Choisir les traductions du lien précédent  expose la façon dont l’assurance de la qualité contribue à l’établissement d’objectifs de qualité et permet de relever des défis tels que l'accroissement de la population estudiantine en Europe, qui depuis 2000 a augmenté de plus de 25 % pour atteindre 20 millions. Il souligne l'importance de tirer le meilleur parti des technologies basées sur les TIC. La transparence est également essentielle: les résultats en matière d’assurance de la qualité doivent être accessibles au public et nourrir le processus de décision stratégique.

Le rapport sur le cadre européen de référence pour l’assurance de la qualité dans l’enseignement et la formation professionnels (CERAQ)pdf(89 kB) Choisir les traductions du lien précédent  montre que ce dispositif a également contribué à l’instauration d’une culture de la qualité en fournissant une assistance sous la forme notamment d'un outil en ligne pour la mise en place et le contrôle de systèmes d'assurance de la qualité, et en encourageant l’échange d’expérience et de bonnes pratiques au moyen du réseau CERAQ. Là encore toutefois, de nouvelles mesures sont nécessaires pour améliorer la transparence en matière d'assurance de la qualité et renforcer la confiance mutuelle dans les diplômes délivrés dans les autres pays.

Ainsi les étudiants de l'enseignement professionnel et les travailleurs verraient leurs aptitudes, leurs compétences et leurs qualifications reconnues à l’étranger. Parmi les domaines prioritaires susceptibles de faire l'objet d'une coopération renforcée figure l’amélioration de l’assurance de la qualité dans le domaine de la formation par le travail, y compris l’apprentissage, et de la définition et de l’évaluation des acquis d'apprentissage.

Erasmus +, le nouveau programme de l’UE pour l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport, dotera les États membres de ressources financières pour leur permettre de développer leurs systèmes d’assurance de la qualité dans l’enseignement supérieur et professionnel, de déterminer les pratiques efficaces et de soutenir la coopération européenne dans ce domaine. Les États membres peuvent utiliser les ressources provenant des Fonds structurels et d'investissement européens pour améliorer l’assurance de la qualité.