Chemin de navigation

Analyse des réformes structurelles et des politiques de l’UE

Les États membres comme l’UE mettent en place des politiques et des réformes pour contribuer à l’agenda de Lisbonne. La DG ECFIN joue un rôle majeur dans l’évaluation de ces mesures, afin d’alimenter le dialogue économique européen en concentrant ses efforts sur l’amélioration du fonctionnement de l’Union économique et monétaire.

Encourager la croissance et la création d’emplois: tant pour l’Union européenne que pour les États membres, c’est une priorité stratégique qui s’inscrit dans l’agenda de Lisbonne. Pour la réaliser, l’Union européenne déploie des politiques communes dans tous les secteurs de l’économie européenne, tandis que les États membres mettent en place leurs propres réformes structurelles nationales. Les effets de ces politiques et de ces réformes se propagent dans toute l’Union européenne grâce aux liens économiques étroits entretenus par les États membres. 

Pour faire en sorte que ces «ondes de propagation» aient les impacts les plus profitables et pour préparer l’Europe aux défis qui l’attendent, la Commission procède à l’analyse rigoureuse de toutes ces politiques. La DG Affaires économiques et financières participe très activement à ce travail d’amélioration du raisonnement économique qui sous-tend les réformes structurelles et les grandes politiques communautaires; elle s’attache aussi tout particulièrement à optimiser le fonctionnement de l’Union économique et monétaire.

Parmi les politiques communes de l’Union européenne qui traversent tous les secteurs de l’économie, on peut citer la Politique agricole commune et la Politique de la concurrence, qui remontent à la fondation des Communautés européennes, ainsi que d’autres politiques qui se sont développées au fil du temps, comme le Marché intérieur, la politique environnementale et la politique de cohésion.

La Commission se doit de veiller à ce que ces réformes structurelles nationales et européennes soient examinées comme il convient. Ces analyses débouchent sur des propositions d’améliorations afin de favoriser dans toute la mesure du possible l’impact bénéfique sur la croissance et sur l’emploi. Il est d’autant plus urgent de le faire aujourd’hui que l’Europe se trouve confrontée aux défis du changement climatique, du vieillissement de la population et de la mondialisation.

Autres outils

  • Version imprimable 
  • Diminuer la taille du texte 
  • Augmenter la taille du texte