Chemin de navigation

Retraite

L’évolution démographique au cours des prochaines décennies va peser de plus en plus sur les systèmes de retraite et les finances publiques. La mise en œuvre, dès aujourd’hui, de réformes efficaces peut aider à les préserver et à maintenir leur niveau de qualité.

Grâce aux réformes nationales récemment adoptées, les dépenses publiques en matière de retraite devraient rester relativement stables jusqu'en 2060 pour l'ensemble de l'UE. Il y aura toutefois des écarts importants selon les pays.

La Commission européenne analyse les projections de dépenses publiques afin de mesurer l’ampleur et le rythme des changements touchant ces dépenses, ainsi que leurs causes sous-jacentes. Elle examine:

  • les systèmes de retraite nationaux

La Commission utilise pour cela des modèles économiques qui reflètent les principales caractéristiques du système de retraite de chaque pays, afin de mesurer l’ampleur et l'évolution des futurs changements.

  • les projections démographiques

Ces projections permettent de mieux comprendre les facteurs qui influencent les dépenses (vieillissement de la population, ratio de dépendance, évolution du marché de l’emploi, politiques nationales).

La Commission élabore ses prévisions concernant les dépenses de retraite liées à l’âge en collaboration avec des experts nationaux, au sein d'un groupe de travail conjoint du comité de politique économique (CPE).

Ces projections sont calculées au moyen d'une méthode harmonisée appliquée à tous les pays de l'UE (projections de population et de main-d'œuvre et hypothèses économiques standard).

Elles s'appuient sur les politiques actuelles mais tiennent aussi compte, dans certains cas, des réformes prêtes à entrer en vigueur dans certains pays.

En savoir plus sur le rapport sur le vieillissement 2015.

Autres outils

  • Version imprimable 
  • Diminuer la taille du texte 
  • Augmenter la taille du texte