Tout savoir sur l'euro

La décision d'utiliser l'euro n'a pas été simple à prendre. Son introduction a pris beaucoup de temps dans de nombreux pays.
Cela en valait toutefois la peine pour les avantages qu'il offre, comme tu pourras le constater ici.

Comment l'euro a-t-il été introduit?

Par le passé, les pays de l'Union européenne avaient déjà tenté plusieurs fois de créer une union économique et une monnaie unique. Ce n'est toutefois pas avant 1991 que les dirigeants européens ont convenu d'un calendrier ferme pour l'adoption d'une monnaie unique, dans la ville de Maastricht, aux Pays-Bas. Les pays qui ont décidé d'adopter l'euro ont passé les années suivantes à préparer leur économie – préparatifs connus sous le nom de "convergence économique".



QUIZ SUR L'EURO
Teste tes connaissances sur l'euro. Parviendras-tu à la question à 500 euros?

Le 1er janvier 1999, l'euro a été lancé comme "unité de compte", autrement dit, on a commencé à l'utiliser dans de nombreuses transactions financières sur papier, mais il n'était pas encore disponible en liquide, sous la forme de billets et de pièces, et ce pour donner suffisamment de temps aux banques et aux entreprises pour adapter leurs systèmes financiers à la nouvelle devise.

Ensuite, le 1er janvier 2002, les billets et les pièces d'euro ont été introduits dans les 12 pays qui avaient adopté l'euro. Les distributeurs des banques n'ont plus donné que des euros et les magasins n'ont plus rendu la monnaie qu'en euros. Rapidement, toutes les anciennes devises nationales ont été rassemblées par les magasins et les banques et retirées de la circulation – les citoyens de la zone euro n'avaient plus que des euros dans leurs poches et leur portefeuille.

En janvier 2007, la Slovénie a été le premier des nouveaux pays membres de l'Union à adopter l'euro, suivie par Malte et Chypre en janvier 2008, la Slovaquie en 2009 et l'Estonie en 2011.

La zone euro compte désormais 17 pays.

Une monnaie pour tous

Comme il existait de nombreuses monnaies différentes en Europe, les déplacements d'un pays à l'autre étaient plus difficiles et plus chers. En raison des frais de change, les transactions commerciales étaient plus coûteuses et les voyages plus onéreux. Plusieurs pays de l'Union européenne ont décidé de remplacer leurs pièces et billets nationaux par une monnaie unique.

Cette monnaie unique – l'euro – a d'abord été introduite en 1999 comme "monnaie scripturale": les devises nationales étaient toujours en circulation, mais devenaient des sous-unités de l'euro.

Ensuite, en 2002, l'introduction des billets et des pièces d'euro a clôturé le passage à la nouvelle devise.

Aujourd'hui, l'euro est la seule monnaie pour tous les pays de la zone euro.

On ne doit donc plus échanger des pièces et des billets lorsqu'on traverse les frontières. Le commerce est beaucoup plus simple, et on a donc le choix entre un plus grand nombre de produits.

De même, il est bien plus facile de voyager et ça coûte moins cher, car on ne doit plus changer des devises lorsqu'on part en vacances à l'étranger.

Enfin, la zone euro est très étendue et compte plus de 322 millions de citoyens. Elle est donc économiquement forte.
Cela implique une plus grande stabilité économique, qui contribue à améliorer notre niveau de vie.

Qui utilise l'euro?

Tous les pays de l'Union européenne n'utilisent pas l'euro – certains d'entre eux utilisent toujours leur propre devise.

La principale raison en est que leur économie n'est pas encore prête à adopter l'euro. Quant au Danemark et au Royaume-Uni, ils ont décidé de conserver leur monnaie nationale pour l'instant.
La plupart de ces pays effectuent des préparatifs pour adopter l'euro et rejoindre la zone euro.
À titre d'exemple, la Slovénie a rejoint la zone euro en 2007 et Chypre et Malte l'ont rejointe en 2008, la Slovaquie en 2009 et l'Estonie en 2011

Les pays de la zone euro sont indiqués sur la carte. Les citoyens de ces pays utilisent l'euro dans leur vie de tous les jours.

Comment fonctionne l'euro?

Pour que l'argent conserve sa valeur, l'économie d'un pays doit être bien gérée.

L'économie de la zone euro doit elle aussi être bien gérée si on veut que l'euro soit performant et contribue à la création de richesses et d'emplois au sein de l'Union européenne.

C'est à cela que sert l'Union économique et monétaire (UEM). Tous les pays de l'Union européenne en font partie.



Le siège de la Commission européenne à Bruxelles, Belgique

Au sein de l'UEM, chaque pays de la zone euro gère sa propre économie tout en observant certaines règles pour garantir la stabilité de l'euro et de l'économie de la zone euro.
Ces règles limitent les sommes d'argent qu'un pays peut emprunter.
En limitant la dette d'un pays, les règles de l'UEM assurent la durabilité de l'économie – en d'autres termes, sa capacité de payer ses dettes et les pensions de ses citoyens. Ce sont la Commission européenne et le Conseil (où se réunissent les ministres des pays de l'Union européenne) qui veillent à ce que chaque pays respecte les règles convenues.


La Banque centrale européenne à Francfort, Allemagne

La Banque centrale européenne (BCE), dont le siège se trouve à Francfort (Allemagne), contribue largement à la stabilité économique de la zone euro.

C'est à elle seule qu'il appartient de décider de l'émission de billets et d'élaborer la politique monétaire.
En d'autres termes, elle maintient l'inflation des prix au plus bas et à un niveau stable. L'inflation des prix désigne l'augmentation des prix dans les magasins et ailleurs chaque année. Une faible inflation est bonne pour les consommateurs et les entreprises.

En quoi l'euro nous aide-t-il?



PLONGE ET COMPTE
Tu sais compter? Et tu plonges bien? Prouve-le...



Une inflation basse et stable
facilite grandement la vie des entreprises.
Elles peuvent commercer plus facilement avec l'étranger et peuvent plus aisément emprunter de l'argent pour réaliser des investissements. Tous ces avantages contribuent à la croissance économique et à la création de nouveaux emplois.

Partage de nos valeurs


L'euro n'a pas seulement une valeur monétaire.
Il a également une grande valeur symbolique pour l'Europe et les Européens.


Une grande partie de l'excellent travail de l'Union européenne n'est pas toujours visible – il est bien souvent dissimulé dans des documents juridiques et des pages de rapports. Mais l'euro tient dans la main – il est tout ce qu'il y a de plus réel.


L'euro est le symbole le plus répandu de la devise de l'Europe – unie dans la diversité:


L'euro est donc un symbole quotidien de l'intégration économique de l'Europe au sein du marché unique et du progrès de l'intégration européenne dans son ensemble.