Chemin de navigation

Pourquoi l’euro?

L’euro a été créé parce qu’une monnaie unique présente de nombreux avantages par rapport à l'époque où chaque État membre avait sa propre monnaie. Non seulement l’euro élimine les risques de fluctuation et les frais de change, tout en renforçant le marché unique, mais il favorise aussi une coopération plus étroite entre les États membres pour garantir une stabilité économique et monétaire dont nous profitons tous.

Quand l’UE a été fondée en 1957, les États membres ont concentré leurs efforts sur la construction d’un «marché commun» pour les échanges commerciaux. Toutefois, avec le temps, il est apparu clairement qu’une coopération économique et monétaire plus étroite était nécessaire au développement du marché intérieur et au bon fonctionnement de l’économie européenne, afin de créer plus d’emplois et de prospérité pour les citoyens de l’Union. En 1991, les États membres ont approuvé le traité sur l’Union européenne (le traité de Maastricht), décidant que l’Europe disposerait d’une monnaie forte et stable pour le XXIe siècle.

Les avantages de l’euro sont divers et perceptibles à des échelles différentes, des individus aux économies entières, en passant par les entreprises. Ils incluent:

  • Un choix accru et des prix stables pour les consommateurs et les citoyens
  • Plus de sécurité et d’opportunités pour les entreprises et les marchés
  • Un renforcement de la stabilité et de la croissance économiques
  • Des marchés financiers mieux intégrés
  • Une présence plus forte de l’UE dans l’économie mondiale
  • Un signe tangible d’une identité européenne


Bon nombre de ces avantages sont liés. Par exemple, la stabilité est bonne pour l’économie d’un État membre car elle permet au gouvernement de dresser des plans pour l’avenir. Mais la stabilité économique bénéficie aussi aux entreprises car elle réduit les incertitudes et encourage les investissements. Ce dont les citoyens profitent à leur tour grâce à des emplois plus nombreux et de meilleure qualité.

Comment les avantages de l’euro se manifestent-ils?

La monnaie unique offre des perspectives et des atouts liés à l’intégration et à l’échelle de l’économie de la zone euro, qui renforcent l’efficacité du marché unique.

Avant l’euro, les opérations de change impliquaient des coûts et des risques supplémentaires, ainsi qu’un manque de transparence dans les échanges transfrontaliers. Avec la monnaie unique, les échanges commerciaux dans la zone euro sont devenus plus rentables et moins risqués.

Par ailleurs, la possibilité de comparer aisément les prix encourage tous les types d’échanges et d’investissements transfrontaliers, qu’il s’agisse des consommateurs recherchant un produit au moindre coût, des grands investisseurs institutionnels qui peuvent trouver un meilleur rendement dans la zone euro sans les risques liés aux fluctuations des taux de change ou des entreprises désireuses d’obtenir la plus grande valeur ajoutée possible pour les services qu’elles paient. La zone euro englobe désormais un vaste marché intégré qui utilise la même monnaie.

Dans le monde entier

La monnaie unique et la zone euro créent un effet d’échelle qui apporte également de nouvelles opportunités sur le marché mondial. Avec sa monnaie unique, la zone euro s’affirme comme une région attrayante pour les activités commerciales des pays tiers, ce qui favorise les affaires et les investissements. Une gestion économique prudente fait aussi de l’euro une monnaie de réserve intéressante pour les pays tiers et donne plus de poids à la zone euro dans l’économie mondiale.

L’effet d’échelle et la gestion prudente confèrent en outre à la zone euro une stabilité qui la rend plus résistante aux «chocs» économiques externes, c.-à-d. aux changements soudains qui peuvent survenir en dehors de la zone euro et perturber les économies nationales, comme les hausses des prix pétroliers ou l’instabilité des marchés monétaires mondiaux. L’envergure et la force de la zone euro la rendent mieux apte à absorber ces chocs externes sans subir des pertes d’emploi ou des ralentissements de la croissance.

Concrétiser les bénéfices

L’euro n’engendre pas la stabilité et la croissance en lui-même. Ce qui importe d’abord, pour y parvenir, c’est la saine gestion de l’économie de la zone euro, selon les règles du traité et du pacte de stabilité et de croissance (PSC), l’élément crucial de l’Union économique et monétaire (UEM).

Ensuite, en tant que mécanisme essentiel pour mettre à profit le marché unique, la politique commerciale et la coopération, l’euro fait aujourd’hui partie intégrante des structures économiques, sociales et politiques de l’Union européenne.