Chemin de navigation

The financial and economic crisis - a chronological overview - September 2009

La crise appelle à une action concertée, tant au niveau européen qu'à l'échelle internationale. L'UE a pris une série de mesures audacieuses en vue de rétablir la confiance dans les marchés financiers, ainsi que leur stabilité et leur viabilité.

Previous pageNext page

24 et 25 septembre 2009
Sommet du G20

Les chefs d'État et de gouvernement présents au sommet du G20 ont pris l’engagement de poursuivre leur intervention énergique jusqu'à ce qu'une reprise durable, créatrice d'emplois, soit assurée. Ils ont également convenu de continuer à élaborer des stratégies de sortie de crise coordonnées et coopératives mettant en œuvre des mesures adaptées aux besoins des pays.
Les dirigeants ont décidé de lancer un «cadre pour une croissance forte, durable et équilibrée» et se sont engagés à cette fin à définir un nouveau processus de coopération, permettant de fixer des objectifs communs et de coordonner les cadres d’action nationaux, avec l'aide du FMI.
En ce qui concerne la réforme des pratiques de rémunération variables (bonus) des cadres dirigeants dans le secteur bancaire, les responsables politiques souscrivent aux normes de mise en œuvre du Conseil de stabilité financière visant à assujettir les rémunérations à la création de valeur à long terme et à une prise de risque mesurée.
>> Sommet de Pittsburgh: déclaration des chefs d'État et de gouvernementpdf
>> Président Barroso. Déclaration sur les résultats de la réunion du G20pdf
>> Sommet du G20, Pittsburgh

25 septembre 2009
Rapport de la Commission sur la crise économique en Europe

Le rapport constate que, si des signes d'amélioration sont apparus récemment, la reprise reste incertaine et fragile et requiert de nouvelles initiatives politiques.
>> Affaires économiques et financières. La Commission publie un rapport sur la crise économique en Europe.

23 septembre 2009
Adoption de propositions visant à renforcer la surveillance financière en Europe (banque, assurances et valeurs mobilières) et à instituer un Comité européen du risque systémique


Les propositions législatives de la Commission instituent le premier système de surveillance à l'échelle de l'Union européenne. En créant un comité européen du risque systémique et un système européen de surveillance financière, la Commission entend remédier aux faiblesses et aux lacunes de l'actuelle structure de surveillance financière en Europe, tant au niveau macro- que microprudentiel.
>> Affaires économiques et financières. Nouvelles propositions législatives destinées à renforcer la surveillance financière en Europe
>> Marché intérieur. Supervision et structure des comités dans le secteur des services financiers

17 septembre 2009
Conseil européen informel

Les chefs d'État et de gouvernement européens ont défini la position commune de l'UE en vue du sommet du G20 à Pittsburgh, en présentant 28 propositions concrètes.
Ils demandent notamment de poursuivre la mise en œuvre d'actions coordonnées visant à assurer une croissance durable et à empêcher que la crise financière ne se reproduise. Ils recommandent également d'élaborer dès maintenant des stratégies de sortie de crise permettant d'éliminer progressivement les mesures incitatives adoptées, mais d’en différer la mise en œuvre jusqu’à ce que la reprise économique soit assurée.
Ils préconisent de renforcer la coordination macroéconomique à l'échelle mondiale en donnant un rôle central au FMI, et plaident en faveur d'une plus grande libéralisation des échanges, d'une réforme des marchés financiers mondiaux, d'une surveillance macroprudentielle mondiale et d'une réforme des règles de rémunération pour les bonus dans le domaine bancaire. Ces rémunérations variables doivent être davantage associées à une gestion prudente des risques et des performances à long terme.
Les dirigeants se sont par ailleurs prononcés en faveur d'un rôle accru du FMI et des autres institutions financières internationales.
>> Déclaration commune des chefs d'État et de gouvernement européenspdf Choisir les traductions du lien précédent 

14 septembre 2009
Prévisions économiques intermédiaires de la Commission européenne

La Commission a publié ses dernières prévisions économiques intermédiaires le 14 septembre 2009.  Le message principal de ce document est que, même si l’on perçoit des signes de reprise économique, dus notamment à des interventions politiques énergiques, il reste à déterminer si cette reprise sera durable.

La Commission estime que la reprise économique est imminente et que les risques d'une récession longue et profonde s'éloignent progressivement.La croissance du PIB pourrait redevenir positive au second semestre.Les prévisions économiques pour l’ensemble de l’année 2009 demeurent cependant inchangées car les chiffres de la croissance pour 2008 et le premier trimestre 2009 sont moins élevés que prévu.Le PIB devrait accuser un recul de 4 % pour l'ensemble de l'année, à la fois dans l'UE et dans la zone euro.
>> Affaires économiques et financières. Prévisions intermédiaires de la Commission: l'Europe sort de la récession, mais l'incertitude reste élevée

4 et 5 septembre 2009
Réunion des ministres des finances et des gouverneurs des banques centrales des pays du G20 à Londres

Les ministres des finances et les gouverneurs des banques centrales des pays du G20 se sont réunis pour évaluer les progrès réalisés dans la mise en œuvre du plan mondial de relance et de réforme en vue du sommet de Pittsburgh.À cette occasion, ils ont adopté de nouvelles mesures visant à assurer une croissance durable et à renforcer la stabilité du système financier international.
>> Communiqué du 5 septembre 2009

3 septembre 2009
La Banque centrale européenne (BCE) maintient les taux d'intérêt à un niveau faible

Le conseil des gouverneurs de la BCE a décidé que les taux d'intérêt sur les principales opérations de refinancement, les facilités de prêt marginal et les facilités de dépôt demeureront inchangés, à 1 %, 1,75 % et 0,25 % respectivement.
>> Banque centrale européenne.Décisions de politique monétaire

1er et 2 septembre 2009
Réunions des ministres des finances de l'Eurogroupe et du Conseil ECOFIN


Ces réunions ont été convoquées pour préparer la réunion des ministres des finances des 4 et 5 septembre, elle-même organisée en vue du sommet du G20 à Pittsburgh, les 24 et 25 septembre.

Le sommet de Pittsburgh a pour principal objectif d'évaluer les progrès dans la mise en œuvre des engagements pris le 2 avril 2009 lors du sommet du G20 à Londres, notamment en ce qui concerne la réforme de la régulation des marchés financiers.Les participants au G20 examinent également la situation macroéconomique et le futur modèle de croissance mondiale à la lumière des causes et des conséquences de la crise économique et financière.
>> Memo IP/09/369.Préparation de la réunion informelle du Conseil avec les membres de l'Eurogroupe et les ministres de l'économie et des finances, Bruxelles, 2 septembre 2009 Choisir les traductions du lien précédent 

Previous pageNext page

Key events

Autres outils

  • Version imprimable 
  • Diminuer la taille du texte 
  • Augmenter la taille du texte