Chemin de navigation

La crise financière et économique – faits et politiques

La crise appelle à une action concertée, tant au niveau européen qu'à l'échelle internationale. L'UE a pris une série de mesures audacieuses en vue de rétablir la confiance dans les marchés financiers, ainsi que leur stabilité et leur viabilité.

Previous pageNext page

25 mars 2009
Déclaration commune de la Présidence du Conseil ECOFIN et de la Commission sur l'octroi d'une aide financière à moyen terme à la Roumanie

Compte tenu des retombées de la crise financière mondiale sur la situation économique et financière de la Roumanie et de l'engagement ferme des autorités roumaines à mettre en œuvre un vaste programme d'assainissement économique, l'Union européenne a annoncé son intention d'accorder jusqu’à 5 milliards d'euros d’aide financière à moyen terme à la Roumanie.
>> L'UE envisage d'accorder jusqu'à 5 milliards d'euros d'aide financière à la Roumanie (en anglais)

24 mars 2009
Procédure concernant les déficits excessifs: propositions de la Commission

Se fondant sur les prévisions économiques établies en janvier 2009, la Commission a conclu que la Grèce, l’Espagne, la France et l’Irlande enregistraient des déficits excessifs et propose au Conseil d’adopter des recommandations visant à corriger cette situation. Au vu de l’évolution des projections, elle a formulé de nouvelles recommandations pour le Royaume-Uni, qui fait déjà l'objet d'une procédure de déficit excessif depuis le 8 juillet 2008.
Elle a également adopté une recommandation pour un avis du Conseil sur le programme chypriote.
>> La Commission a pris de nouvelles mesures à l’égard de la France, de la Grèce, de l'Irlande, de l'Espagne et du Royaume-Uni dans le cadre de la procédure concernant les déficits excessifs et évalué le programme de stabilité chypriote (en anglais).

19 et 20 mars 2009
Conseil européen de printemps

Le Conseil européen a exprimé sa confiance dans la capacité de l'UE à faire face à la crise financière et économique. Passant en revue les mesures de relance budgétaire importantes qui sont prises en faveur de l'économie de l'UE (injection de plus de 400 milliards EUR), le Conseil a souligné que l'action concertée et coordonnée était essentielle à la réussite de la stratégie européenne pour la reprise économique. Les participants au sommet ont affirmé que l’Europe ferait tout ce qui était nécessaire pour rétablir la croissance et rappelé le rôle central du marché unique pour vaincre la récession.

Les dirigeants européens ont convenu d'accélérer les travaux en vue de parvenir à un accord sur les propositions législatives en suspens dans le domaine financier et arrêté la position de l'UE en vue du sommet du G20, qui se tiendra le 2 avril à Londres.
>> Conseil européen: Conclusions de la Présidence

17 mars 2009
Conférence de haut niveau sur la politique industrielle en temps de crise, Bruxelles

En présence de M. Barroso, président de la Commission, de M. Verheugen et de Mme Ashton, membres de la Commission, et de M. Paul Krugman, lauréat du prix Nobel d'économie 2008, qui sera l'orateur principal.
>> Entreprises et industrie. Compétitivité industrielle

14 mars 2009
Réunion des ministres des finances et des gouverneurs des banques centrales des pays du G20 à Horsham, Royaume-Uni

En préparation du sommet du G20 à Londres, le 2 avril, les ministres des finances et les gouverneurs des banques centrales se sont accordés sur la nécessité d'entreprendre de nouvelles actions coordonnées et globales afin de stimuler la demande et l'emploi, de rétablir la croissance économique et de réformer et renforcer le système financier mondial.

Dans leur communiqué, ils ont reconnu le besoin urgent d’augmenter de manière substantielle les ressources du Fonds monétaire international (FMI) afin de financer les mesures nécessaires. Ils ont également demandé au FMI d'évaluer les mesures adoptées à ce jour et de réfléchir aux actions futures pour relancer une croissance durable. Les ministres et les gouverneurs du G20 ont également salué l'élargissement du Forum pour la stabilité financière à tous les membres du G20. Afin d'aider les pays émergents et en développement, le G20 a convenu de renforcer le rôle des banques multilatérales de développement en leur garantissant des ressources et des liquidités suffisantes.
>> Communiqué des ministres des finances et des gouverneurs des banques centrales des pays du G20. G-20 asks IMF to track, assess global crisis response

11 mars 2009
Protocole d’accord supplémentaire conclu avec la Hongrie

Le protocole d’accord supplémentaire a été signé le 11 mars. Après un premier versement de 2 milliards d'euros en décembre 2008, la deuxième tranche de 2 milliards d'euros devrait être débloquée fin mars.
>>
EU about to release second instalment of €6.5 billion Community financial assistance to Hungary

9 - 10 mars 2009
Réunions des ministres des finances de l'Eurogroupe et du Conseil ECOFIN

Les ministres se sont entretenus de la situation et des perspectives économiques de la zone euro dans le contexte de la récente crise économique et financière. Le Conseil est parvenu à un accord sur l'application d'une taxe sur la valeur ajoutée (TVA) réduite dans certains secteurs. Les ministres ont par ailleurs approuvé les modalités de participation de l'UE à la réunion des ministres des finances du G20, le 14 mars, et examiné plusieurs programmes de stabilité et de convergence récemment actualisés.
Agenda et conclusions du Conseil

6 mars 2009
Évaluation par la Commission des répercussions de la crise économique sur les régimes de retraite

Selon l'analyse, malgré la gravité de la crise, les régimes de retraite européens n'ont pas connu autant de difficultés que d'autres types d'établissements financiers ou d'autres régimes de retraite de certains pays non membres de l'UE. La Commission estime par conséquent que le système est assez solide, tout au moins à court terme pour les personnes qui prennent leur retraite aujourd'hui.

L'analyse, qui utilise la méthode ouverte de coordination (MOC) pour détecter d'éventuels points faibles, conclut que la crise a aussi permis de faire apparaître certains problèmes structurels sous-jacents concernant la viabilité des régimes de retraite. Des adaptations pourraient donc être nécessaires pour garantir la bonne santé de ces régimes à long terme.
>> MEMO/09/99. La crise économique et les retraites dans l'UE Choisir les traductions du lien précédent 
>>
Pension and the financial crisispdf Choisir les traductions du lien précédent 
Emploi, affaires sociales et égalité des chances. Protection sociale

5 mars 2009
La Banque centrale européenne (BCE) baisse à nouveau ses taux d'intérêt

La BCE a annoncé qu’elle allait abaisser à 1,50 % le taux d’intérêt appliqué aux opérations principales de refinancement dans la zone euro, à partir des opérations devant être réglées le 11 mars 2009.
>> BCE - décisions de politique monétaire

4 mars 2009
Premier examen par la Commission du rapport de Larosière et de sa contribution au Conseil européen de printemps. Communication au Conseil européen de printemps – L'Europe, moteur de la relance

La Commission a adopté sa contribution au Conseil européen de printemps, qui se déroulera les 19 et 20 mars prochains. «Nous devons envoyer un signal fort à nos concitoyens, aux entreprises et à la communauté internationale montrant qu'il y a une voie pour sortir de la crise/que nous pouvons sortir de la crise. L’Europe dispose de l’unité, de la confiance et de la détermination nécessaires pour gagner cette bataille», a déclaré le président Barroso. La communication propose de rétablir la confiance et l'accès au crédit, de redresser les marchés financiers, d'aider les citoyens à surmonter la crise et d'encourager l'adoption de solutions mondiales lors du sommet du G20 organisé en avril. 
>>Communication COM(2009)114 final. L'Europe, moteur de la relance et annexespdf Choisir les traductions du lien précédent 
>> Conférence de presse du président Barroso
Communiqué de presse IP/09/351. La Commission invite les dirigeants de l’Union européenne à rester unis contre la crise, à accélérer la réforme des marchés financiers et à jouer un rôle moteur à l’échelle mondiale lors du sommet du G20 Choisir les traductions du lien précédent 

1er mars 2009
Conseil européen informel à Bruxelles

Les dirigeants européens sont convenus que l'Europe devait continuer à agir de manière coordonnée. Ils ont défini trois grandes lignes d'action: rétablir la confiance et œuvrer à la stabilité financière; remettre l'économie réelle sur les rails et travailler ensemble au niveau mondial.
>> Agir de concert pour surmonter la crise

Previous pageNext page

Key events

Autres outils

  • Version imprimable 
  • Diminuer la taille du texte 
  • Augmenter la taille du texte