Chemin de navigation

La crise financière et économique – faits et politiques

La crise appelle à une action concertée, tant au niveau européen qu'à l'échelle internationale. L'UE a pris une série de mesures audacieuses en vue de rétablir la confiance dans les marchés financiers, ainsi que leur stabilité et leur viabilité.

Previous pageNext page

26 novembre 2008
Plan européen de relance de l'économie

La Commission vient d'adopter un vaste plan d'action destiné à apporter une réponse coordonnée à la crise économique.
Ce plan vise à redonner confiance aux consommateurs et aux entreprises, à relancer les activités de prêt et à stimuler l'investissement dans les États membres, ainsi qu'à créer des emplois et à aider les chômeurs à réintégrer le marché du travail. Il devrait permettre aux États membres de parvenir rapidement à un accord pour relancer l'économie européenne. La Commission européenne a invité les chefs d'État et de gouvernement à adopter ce plan lors de leur prochaine réunion les 11 et 12 décembre 2008.
>> Vaste plan d'action destiné à apporter une réponse coordonnée à la crise économique (en anglais)

19 novembre 2008
Protocole d'accord concernant l'octroi d'une aide financière à la Hongrie

À la suite de la décision adoptée lors du Conseil ECOFIN du 4 novembre d'accorder à la Hongrie une aide à la balance des paiements d'un montant maximal de 6,5 milliards d'euros, le ministre hongrois des finances, le gouverneur de la banque nationale de Hongrie et le commissaire Almunia ont signé un protocole d'accord et un accord de prêt. La première tranche de 2 milliards d'euros devrait être versée avant la fin de l'année 2008.
>> L'UE accorde une aide financière de 6,5 milliards d'euros à la Hongrie (en anglais)

18 novembre 2008
Le parlement européen débat sur la crise financière en session plénière

Suite au sommet  de Washington,
les parlementaires ont entamé un débat sur la réponse de l'Union européenne concernant la crise financière mondiale.
>> Débat du Parlement européen G20 et crise financière: soutenir l'économie réelle
>> Discours de M. Barroso, Président de la Commission L'Europe doit rester au centre du jeu Choisir les traductions du lien précédent 

15 novembre 2008 
Sommet du G20 à Washington

Ce sommet a rassemblé 19 des plus grandes économies mondiales ainsi que l'UE, le secrétaire général des Nations unies, le directeur général du FMI, le président de la Banque mondiale et le président du Forum sur la stabilité financière.

Les chefs d'État et de gouvernements ont convenu de cinq principes communs pour la réforme des marchés financiers, afin de veiller à ce qu'une crise mondiale ne puisse plus se reproduise à l'avenir. Ces principes expriment leur engagement à renforcer la transparence des marchés financiers, les responsabilités et une réglementation saine. En outre, ils ont pour objectif de renforcer la coopération internationale et visent à réformer les institutions financières internationales en excluant le protectionnisme. Un plan d'action a été mis sur pied pour que des mesures soient prises rapidement, d'ici le 31 mars 2009. Leur application sera passée en revue lors d'un sommet en avril 2009. 
>> Déclaration du sommet sur les marchés financiers et l'économie mondiale (en anglais)
pdf
Choisir les traductions du lien précédent 
13 novembre 2008
Accord avec la Chine sur les fournisseurs d'informations financières

L'UE, les États-Unis, le Canada et la Chine sont parvenus à un accord historique sur le traitement des services d'informations financières en Chine. Les fournisseurs d'informations financières tels que Thomson Reuters, Bloomberg et Dow Jones bénéficieront à l'avenir d'un nouvel environnement réglementaire. Celui-ci assurera aux investisseurs et opérateurs de marché l'accès à des informations financières complètes et objectives. 
>> L'UE et la Chine adoptent des conditions équitables pour les fournisseurs d'informations financières  Choisir les traductions du lien précédent 
>> Commerce: L'Organisation mondiale du commerce (OMC) règle un différend avec la Chine (en anglais)

12 novembre 2008
Proposition de réglementation des agences de notation

La proposition de la Commission émet des conditions à l'attribution de notes de crédit (sociétés privées qui évaluent les risques financiers des investisseurs), nécessaires pour restaurer la confiance des marchés, accroître la protection des investisseurs et assurer des notes de crédit de qualité dénuées de conflits d'intérêts.

Une procédure d'enregistrement des agences de notation permettra aux superviseurs européens de contrôler les agences dont les notations sont utilisées au sein de l'UE.Les agences de notation devront se conformer à des règles rigoureuses, s'assurer qu'elles ne sont pas en situation de conflit d'intérêts, rester vigilantes sur la qualité de la méthode de notation et des notations elles-mêmes, et opérer de manière transparente. La proposition comprend également un régime de surveillance efficace au titre duquel des organes de régulation européens superviseront les agences de notation.
>> La Commission adopte une proposition de règlement pour encadrer les agences de notation Choisir les traductions du lien précédent 
>> Agences de notation: Questions fréquemment posées Choisir les traductions du lien précédent 
>> Marché intérieur: Agences de notation et Services financiers

Première réunion du groupe d'experts de haut niveau sur la supervision financière

Le groupe, établi le 8 octobre par le Président de la Commission européenne José Manuel Barroso et présidé par Jacques de Larosière, soumettra à la Commission des recommandations sur le renforcement du dispositif européen de supervision, tel qu'il s'applique à tous les secteurs financiers, afin de contribuer au développement d'un système plus efficace, plus intégré et plus durable. Le Groupe étudiera également comment faciliter la coopération entres les superviseurs européens et leurs partenaires internationaux.
>> Première réunion sur la supervision financière

11 novembre 2008
Conférence du Comité des régions
>> Discours du commissaire Almunia: Une solution pour la reprise: la réponse européenne à la crise financière Choisir les traductions du lien précédent (en anglais)

9 novembre 2008
Réunion des ministres des finances et des gouverneurs des banques centrales du G20 à São Paulo, au Brésil

Après leur réunion annuelle du 9 novembre, les ministres des finances et les gouverneurs des banques centrales du G20 ont publié un communiqué exprimant leur accord pour entreprendre toutes les étapes nécessaires en vue de restaurer la confiance des marchés et de minimiser les risques de crise à l'avenir.
>> FMI: Communiqué du 9 novembre (en anglais)

7 novembre 2008
Réunion informelle du Conseil européen à Bruxelles


Lors d'une rencontre préalable au sommet international sur la crise financière qui se tiendra le 15 novembre à Washington, les dirigeants de l'UE ont confirmé la cohésion des États membres face à la crise. Ils ont convenu d'un certain nombre de principes et d'approches spécifiques qui pourraient être adoptés au sommet du G20 le 15 novembre, ouvrant la voie à la réforme du système financier international.
Outre les efforts déployés pour soutenir le Fonds monétaire international (FMI), ces principes demandent une plus grande supervision et réglementation du secteur financier, davantage de responsabilité et de transparence et de nouvelles approches d'évaluation des risques.
«Nous voulons tous surmonter la crise qui touche actuellement l'économie réelle», a déclaré M. Barroso. « Le sommet de Washington ne peut pas se conclure par un échec; il doit s'agir d'une rencontre historique.»
>> Déclaration du président de la Commission Barroso sur la conclusion de la réunion informelle du Conseil européen
>> Conclusions du Conseil
>> Crise financière: aller de l'avant

4 novembre 2008
Réunions des ministres des finances - Eurogroupe et ECOFIN

En préparation de la réunion informelle du Conseil européen le 7 novembre, les ministres des finances de la zone euro (Eurogroupe) et les ministres des finances de tous les États membres de l'UE (ECOFIN) ont abordé les 15 et 16 octobre le suivi des conclusions du Conseil européen, comprenant un train de mesures de résolution internationale de la crise financière.
>> Ordre du jour et conclusions de l'Eurogroupe/ECOFIN (en anglais)

3 novembre 2008
Prévisions économiques de l'automne 2008 pour 2008-2010

Le commissaire Almunia a présenté les prévisions dans un contexte économique qui s'est considérablement assombri. «[...] alors que l'économie de l'Union européenne est touchée par la crise financière qui s'est aggravée durant l'automne et a un effet néfaste sur la confiance des entreprises et des consommateurs. Jusqu'à présent, les économies émergentes résistent mieux que l'UE et les États-Unis, mais il est peu probable qu'elles soient épargnées. Nous avons besoin d'une action coordonnée au niveau européen pour soutenir l'économie d'une façon similaire à ce que nous avons fait pour le secteur financier.»
>> Les prévisions économiques d'automne dans l'UE

Previous pageNext page

Key events

Autres outils

  • Version imprimable 
  • Diminuer la taille du texte 
  • Augmenter la taille du texte