Chemin de navigation

Cinq ans d'une Union européenne élargie

Quels sont les principaux avantages de l'adhésion de nouveaux pays?

20 février 2009.


Douze pays d'Europe centrale et orientale et du bassin méditerranéen ont rejoint l'Union européenne en deux vagues, en 2004 (Chypre, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Malte, Pologne, République tchèque, Slovaquie et Slovénie), puis en 2007 (Roumanie et Bulgarie). Ces élargissements ont:

  • entraîné une hausse significative du niveau de vie dans les nouveaux États membres;
  • accru les échanges entre les États membres et renforcé la compétitivité de l'UE;
  • modernisé les économies des nouveaux membres (en les faisant évoluer vers des économies de la connaissance axées sur les services);
  • offert de nouvelles possibilités d'investissement aux anciens États membres, en particulier dans le secteur financier;
  • stabilisé les institutions et la législation des nouveaux membres (concernant la réglementation de la concurrence, des marchés de produits, etc.);
  • orienté les investissements vers les nouveaux États membres par l'intermédiaire des fonds structurels et de cohésion de l'UE.


>> Communication and report


Qui en a bénéficié et comment?

  • Citoyens

    • Dans les nouveaux États membres, les citoyens bénéficient d'un niveau de vie plus élevé et de nouvelles possibilités d'emploi, tant dans leur pays qu'à l'étranger;
    • les citoyens des anciens États membres ont accès à un éventail plus large de produits et de services moins onéreux.

  • Entreprises

    • Les entreprises des nouveaux pays profitent de nouveaux débouchés à l'exportation, ainsi que de transferts de connaissances et d'investissements des anciens États membres;
    • les entreprises des anciens États membres se voient offrir de nouvelles possibilités d'investissement et d'exportation et peuvent ainsi renforcer leur compétitivité.


Quels sont les principaux défis à venir? 


  • Veiller à ce que la crise mondiale actuelle n'annule pas les progrès réalisés jusqu'à présent;
  • intégrer pleinement les économies des nouveaux membres (en renforçant également l'intégration économique globale dans l'UE);
  • réduire les disparités de revenu entre les anciens et les nouveaux États membres;
  • continuer de réformer les économies de l'UE, en rendant les marchés financiers, du travail et des produits plus souples et les administrations publiques plus efficaces.

Comment les relever?
 


Par ses politiques et son appui financier, l'UE peut aider les États membres, anciens et nouveaux, à redynamiser leurs économies:

  • les politiques de l'UE telles que le pacte de stabilité et de croissance et la stratégie pour la croissance et l'emploi contribuent à promouvoir des finances publiques saines et la réalisation de réformes structurelles;
  • l'appui financier provient des fonds structurels et de cohésion, de la Banque européenne d'investissement et du mécanisme de soutien financier aux balances des paiements