Protection Civile et Operations d'Aide Humanitaire Européennes

Service tools

Niger

Des réfugiés collectant de l’eau dans un camp de réfugiés de la région de Diffa au Niger. © Tim Dirven/PAM soutenu par l’UE

Besoins humanitaires

Les crises alimentaires successives, l’extrême pauvreté, les déplacements de population et la rapide croissance démographique érodent la résilience des populations au Niger. Même les années de bonnes récoltes, plus de quatre millions de Nigériens doivent faire face à des pénuries alimentaires. Les besoins humanitaires au Niger sont immenses, en raison de l’insécurité alimentaire durable, d’une importante malnutrition globale chez les enfants de moins de cinq ans, et du déplacement des populations fuyant les conflits en cours dans les pays voisins (Mali et Nigéria).

La situation s’est aggravée en 2015, avec le débordement du conflit nigérian qui a entraîné une recrudescence du nombre de déplacés et réfugiés dans la région de Diffa. L’accès aux populations dans cette zone, en particulier l’accès aux personnes vivant hors des camps aux abords du lac Tchad, demeure un véritable défi, en conséquence des contraintes sécuritaires et des limitations imposées par l’état d’urgence. Malgré la présence sur le terrain de plus de 30 organisations humanitaires, leurs capacités d’actions concrètes demeurent limitées.

Réponse humanitaire de l’UE

La Commission européenne figure parmi les principaux bailleurs de fonds fournissant une aide d’urgence vitale au Niger. En 2015, elle a contribué au traitement de plus de 200 000 enfants de moins de cinq ans souffrant de malnutrition aiguë sévère. En 2016, plus de 265 000 enfants souffrant de malnutrition devraient bénéficier d’un traitement financé par l’UE, ce qui représente 66 % du total des cas dans ce pays.

La Commission européenne a alloué près de € 40 millions d’aide humanitaire au Niger en 2016.

Dernière mise à jour 05/08/2016