Protection Civile et Operations d'Aide Humanitaire Européennes

Service tools

Moyen-Orient

Un camp des réfugiés au Moyen Orient. Crèdit photo: EU/ECHO/Pekka Tiainen

Moyen-Orient et Afrique du Nord

Entre une situation géopolitique complexe et des menaces terroristes grandissantes, les régions du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord se retrouvent prises sous le coup d’une instabilité croissante depuis ces dernières décennies.

Les conflits de longue haleine en Irak et en Syrie ont entraîné une crise humanitaire écrasante et interminable, ayant pour conséquence le déplacement de millions de personnes, tant dans les limites des territoires nationaux que dans les pays voisins. Le flux continu de réfugiés fuyant les violences, dans le contexte de la crise en Syrie, met les pays voisins à rude épreuve, des millions de gens devant être hébergés dans des camps où leur accès aux ressources de base est vraiment restreint.

Le blocus de Gaza et l’occupation de la Cisjordanie ont plongé les populations affectées dans une crise durable qui les fragilise toujours plus.

Le Yémen – l’un des pays les plus pauvres du monde – est en proie à l’instabilité politique, aux conflits armés et à un sous-développement chronique. Le pays a été qualifié d’urgence de niveau 3 par l’ONU – soit une crise à grande échelle classée parmi les plus graves au monde.

Les fréquentes violations du droit international humanitaire et des droits de l’Homme portent atteinte à la sécurité des civils et du personnel humanitaire, et compliquent la tâche des organisations humanitaires pour rejoindre les populations les plus vulnérables.

Par l’intermédiaire du service de la Commission européenne à l’aide humanitaire et à la protection civile (ECHO), l’UE et ses États membres mènent collectivement la réponse internationale à la crise en Syrie. Plus de € 5 milliards ont été mobilisés pour des secours et une aide au rétablissement pour les Syriens dans leur pays, ainsi que pour les réfugiés et leurs communautés d’accueil. En outre, plus de € 3 milliards ont été promis lors de la conférence de Londres, en février 2016.

La majeure partie des fonds vont à l’organisation de secours d’urgence, d’une protection, d’une aide alimentaire et nutritionnelle, d’un accès à l’eau, d’un assainissement et d’une hygiène, d’un hébergement, de soins de santé et de services logistiques. La Commission alloue également de l’aide aux Irakiens déplacés et réfugiés en Jordanie et au Liban, pour l’organisation d’un soutien d’urgence aux plus vulnérables. L’UE défend une aide humanitaire impartiale et fondée sur des principes, octroyée exclusivement sur base des besoins, sans prendre parti dans les conflits.

Au Yémen, l’assistance humanitaire de l’UE vient en aide aux populations affectées par le conflit, les déplacements forcés, l’insécurité alimentaire et la malnutrition, à travers tout le pays.

L’UE propose une aide humanitaire aux Palestiniens depuis 2000, pour les aider à couvrir leurs besoins fondamentaux. L’assistance fournie par la Commission cible actuellement 1,2 million de Palestiniens à Gaza et 300 000 en Cisjordanie et à Jérusalem-Est.

En savoir plus sur :

 

Dernière mise à jour
07/04/2016