Aide Humanitaire et Protection Civile

Service tools

Palestine

Crèdit photo: GVC

Quels sont les besoins?

L'occupation de la Cisjordanie et le blocus de la bande de Gaza ont provoqué une longue crise de protection ayant des conséquences humanitaires, notamment en matière d'accès à la santé, à l'eau, à l'éducation et à des moyens de subsistance, qui renforcent le désespoir des Palestiniens sur les plans économique et social.

Depuis maintenant 7 ans, le blocus de Gaza pèse sur la vie et les moyens de subsistance de tous les Gazaouis, aggravant la pauvreté et le chômage dont souffrent nombre d'entre eux. Environ 80% des 1,6 million d'habitants survivent grâce à l'aide extérieure.

La Cisjordanie compte 2,65 millions de Palestiniens. Un grand nombre d'entre eux sont confrontés à une pression croissante due aux restrictions en matière de liberté de circulation et d'accès, à la démolition des habitations et des moyens de subsistance, aux transferts forcés ainsi qu'à la violence des colons.

En quoi consiste notre aide?

Depuis l'année 2000, le service d'aide humanitaire et de la protection civile (ECHO) de la Commission européenne a contribué à répondre aux besoins essentiels de deux millions de Palestiniens vivant en Palestine.

Près d'un quart du budget est affecté à des actions essentielles telles que la coordination humanitaire (dans toute la Palestine), l'assistance juridique aux familles vivant dans la zone C et à Jérusalem-Est, et l'intervention d'urgence en cas de démolition ou d'expulsion. les fonds sont également destinés à l'assistance alimentaire, principalement à Gaza (distribution alimentaire et bons alimentaires) et, dans une moindre mesure, à la zone C de la Cisjordanie («argent contre travail»). Des fonds sont également consacrés à l'accès à l'eau et à l'assainissement, à l'aide psychosociale et aux soins de santé en faveur des populations les plus touchées par l'occupation.

Last updated
16/04/2015