Protection Civile et Operations d'Aide Humanitaire Européennes

Service tools

Népal

Un tremblement de terre dévastateur a coûté la vie de milliers au Népal, Avril 2015. Crèdit photo: EU/ECHO/Pierre Prakash

Quels sont les besoins?

Un séisme dévastateur de magnitude 7.8 a frappé le centre du Népal en avril 2015, tuant des milliers de personnes et détruisant des villages entiers. Le 12 mai, un nouveau séisme de magnitude 7.3 a de nouveau frappé le pays. S’en sont suivies plusieurs répliques, faisant victimes et dégâts supplémentaires. Près de 9000 personnes sont décédées lors de ces deux séismes, plus de 22 000 personnes ont été blessées et plus de 600 000 habitations ont été détruites.

Le Népal doit faire face, chaque année, à de nombreuses catastrophes naturelles. Chaque année, environ 1000 personnes décèdent dans des glissements de terrain ou inondations, durant la mousson. Le pays vit sous la constante menace de séismes, débordements de lacs glaciaires, avalanches et vagues de froid ou de chaleur.

Le Népal accueille aussi quelque 14 000 réfugiés originaires du Bhoutan. Ces réfugiés vivent dans des camps, ne sont pas autorisés à travailler et dépendent presqu’exclusivement de l’aide humanitaire internationale. Plus de 108 000 Bhoutanais sont arrivés au Népal dans les années 1990. Un grand nombre d’entre eux ont depuis été réinstallés dans des pays tiers.

L’incertitude politique consécutive aux dix années d’insurrection maoïste, qui prit fin en 2006, se maintient. Une nouvelle assemblée constituante, élue lors des élections de novembre 2013, a repris à sa charge la mission de finaliser la Constitution du pays, qui fut finalement adoptée à la mi-2015.

En quoi consiste notre aide?

En réaction au séisme, la Commission européenne a jusqu’ici débloqué € 16,4 millions d’aide pour répondre aux besoins humanitaires les plus urgents, notamment en matière d’eau potable, de médicaments, d’hébergement d’urgence et de télécommunications. L’aide de la Commission européenne aux victimes du séisme s’élève, à ce jour, à près de € 150 millions et comprend des fonds d’aide au rétablissement et de réhabilitation.

Ces fonds s’ajoutent au déploiement d’experts humanitaires et en protection civile de la Commission européenne dans la zone de crise, ainsi que d’équipes de recherche et sauvetage et de premiers secours, envoyées par les États membres de l’UE, par le biais du mécanisme européen de protection civile.

Le Centre de coordination des interventions d’urgence de la Commission européenne suit, 24h/24 et 7j/7, l’évolution de la situation et coordonne l’aide en provenance de l’Europe.

Le service de protection civile et des opérations d’aide humanitaire européennes (ECHO) œuvre au Népal depuis plusieurs années, en y lançant des projets de préparation aux catastrophes ancrés dans les communautés, en aidant les survivants au conflit dans les zones reculées et en soutenant les réfugiés bhoutanais.

Une part significative de l’aide humanitaire de la Commission européenne au Népal sert à aider les communautés locales à résister, supporter et gérer les catastrophes naturelles, au travers de la création de mécanismes de sauvetage ancrés dans les communautés, d’infrastructures résilientes, de mécanismes d’alerte précoce et de gestion des inondations. Les fonds contribués servent aussi à renforcer les capacités des équipes médicales pour qu’elles soient en mesure de gérer les afflux de blessés en masse en cas de séisme, notamment en rééquipant les hôpitaux de Katmandou et en renflouant les stocks de carburants et de matériel chirurgical.

Depuis 2001, la Commission a contribué plus de € 21 millions aux efforts de préparation aux catastrophes, dont € 3,1 millions alloués en 2016.

Au cours du conflit interne au Népal, et jusqu’en 2011, les activités humanitaires de la Commission ont atteint un total de € 35 millions et ont permis d’aider des milliers de personnes affectées par le conflit, en particulier en zones rurales, en leur proposant des soins de santé, ainsi qu’un accès à l’eau et des installations sanitaires.

La Commission européenne a alloué plus de € 97 millions d’aide humanitaire au Népal depuis 2001.

  

Dernière mise à jour
16/09/2016