Aide Humanitaire et Protection Civile

Service tools

Népal

Un tremblement de terre dévastateur a coûté la vie de milliers au Népal, Avril 2015. Crèdit photo: EU/ECHO/Pierre Prakash

Quels sont les besoins?

ECHO Factsheet (EN)

Factsheet Nepal

Le 25 avril 2015, un violent tremblement de terre a tué des milliers de personnes et détruit des centaines de bâtiments et d'habitations dans les régions du centre et de l’ouest du Népal. Plus de 3 000 personnes ont perdu la vie et ce nombre devrait augmenter.

Le Népal est confronté tous les ans à de nombreuses catastrophes naturelles. Les glissements de terrain et les inondations qui surviennent durant la mousson font chaque année un millier de victimes. Le pays vit sous la constante menace des tremblements de terre, des débordements de lacs glaciaires, des avalanches et des vagues de froid et de chaleur.

Le Népal accueille également des réfugiés du Bhoutan. Selon les estimations, 30 000 réfugiés vivent dans des camps népalais. Ils n'ont pas le droit de travailler et dépendent presque entièrement de l'aide humanitaire internationale. Plus de 107 000 Bhoutanais sont arrivés au Népal dans les années 1990. Un grand nombre d'entre eux ont depuis été réinstallés dans d'autres pays.

L'incertitude politique consécutive à dix années d'insurrection maoïste demeure: une nouvelle assemblée constituante élue en novembre 2013 s'emploie à achever la Constitution du pays.

En quoi consiste notre aide?

La Commission européenne a débloqué au total 12 millions d'euros pour répondre aux besoins humanitaires les plus urgents comme l'eau potable, les médicaments, les abris d'urgence et les télécommunications. De plus, environ 116 million d'euros ont été alloués par le département du développement de la Commission européenne.

Ces fonds s'ajoutent au déploiement, par la Commission européenne, d'aide humanitaire et d'experts humanitaires et de la protection civile dans la zone en crise, et au soutien apporté par les États membres de l’UE.

Le mécanisme européen de protection civile a été déclenché. Dans ce cadre, les États membres ont immédiatement mis à disposition des équipes de recherche et de secours, des systèmes de purification de l’eau et une assistance technique. Le centre de coordination des interventions d'urgence surveille l'évolution de la situation 24 h/24 et 7 j/7 et coordonne les secours venus d'Europe.

ECHO, le service d'aide humanitaire et de protection civile de la Commission, intervient au Népal depuis de nombreuses années. Il y met en œuvre des projets locaux de préparation aux catastrophes, aide les survivants aux conflits vivant dans des régions reculées et apporte une assistance aux réfugiés du Bhoutan.

Une part importante de l'aide humanitaire apportée par la Commission au Népal sert à aider les communautés à résister et à s'adapter aux catastrophes naturelles en créant à l'échelon local des mécanismes de sauvetage, des infrastructures résistant aux catastrophes, des systèmes d'alerte précoce et des outils de gestion des inondations. Ces fonds contribuent également à renforcer la capacité des services médicaux à gérer un grand nombre de blessés en cas de séisme, par exemple, en finançant la rénovation d'hôpitaux à Katmandou et la constitution de stocks de carburant et d'équipement chirurgical.

Depuis 2001, la Commission a consacré près de 18 millions d'euros à des projets de préparation aux catastrophes au Népal, dont 3,3 millions d'euros pour 2015.

Durant les conflits internes survenus au Népal et jusqu’en 2011, les actions humanitaires de la Commission, d'un  montant de 35 millions d’euros, ont permis de soutenir des milliers de personnes, en particulier dans les zones rurales, en leur fournissant des soins de santé, de l’eau et des équipements sanitaires. L’aide humanitaire de la Commission européenne au Népal s'élève au total à plus de 80 millions d’euros depuis 2001.

  

Last updated
25/06/2015