Protection Civile et Operations d'Aide Humanitaire Européennes

Service tools

Mali

©EU/ECHO/I.Coello
Introduction

Le conflit, la sécheresse et les prix élevés des céréales ont eu pour effet combiné d’engendrer une crise alimentaire et nutritionnelle affectant des millions de personnes dans toute la région du Sahel, en Afrique de l’Ouest, cette année. Le Mali est l’un des pays les plus sévèrement affectés : 3,4 millions de personnes sont en situation d’insécurité alimentaire, dont 1,46 million ayant besoin d’une aide alimentaire urgente pendant la saison maigre (juillet-août), soit une hausse de 166% comparé à 2017.

Quels sont les besoins ?

Le Mali est confronté à une crise humanitaire extrêmement complexe. Les populations du centre et du nord du pays sont épuisées par les crises alimentaires successives de ces dix dernières années, qui ont considérablement fragilisé les moyens de subsistance des familles les plus pauvres, ainsi que par le conflit déclenché en 2012 par une rébellion et un coup d’État, impliquant les forces gouvernementales, des groupes séparatistes et des milices radicales islamistes.

Dans le nord du Mali, où l’insécurité a perturbé l’économie, les moyens de subsistance et les services sociaux de base, plus d’1,5 million de personnes dépendent de l’aide humanitaire. Au moins 61 400 personnes sont déplacées à l’intérieur du pays. Les déplacés et communautés qui les accueillent ont besoin d’aide, notamment sur le plan alimentaire, sanitaire et médical.

La dernière saison des pluies a été mauvaise, apportant des précipitations inférieures à la moyenne. En conséquence, les pâturages se font rares, ce qui affecte le bétail. Les personnes vivant de l’élevage ont été contraintes de migrer vers des zones plus vertes et les tensions avec les communautés locales rencontrées sur la route n’ont depuis lors fait que croître. Les cultures, elles aussi, ont souffert. Elles ont été largement insuffisantes pour couvrir les besoins alimentaires, et en conséquence, 1,6 million de personnes ont d’urgence besoin d’une aide alimentaire. Les faiblesses de production ont entraîné une hausse des prix telle que les foyers les plus pauvres ne peuvent plus s’acheter de quoi manger. On estime que près de 275 000 enfants de moins de cinq ans souffriront d’une malnutrition sévère menaçant leur survie.

Mali
En quoi consiste notre aide ?

L'UE est l’un des principaux bailleurs de fonds humanitaires au Mali. Depuis le début de la crise en 2012, le service de la Commission européenne chargé de la protection civile et des opérations d'aide humanitaire européennes (ECHO) a consacré environ € 275 millions d’aide humanitaire à ce pays.

L’Union européenne contribue chaque année de façon significative au traitement de la malnutrition aiguë sévère à travers le pays. Cette aide a permis de considérablement augmenté le nombre d’enfants bénéficiaires de soins nutritionnels vitaux, qui a presque doublé depuis 2012. Les € 72 millions investis entre 2011 et 2018 dans ce domaine ont notamment permis à plus de 600 000 enfants souffrant de malnutrition sévère de recevoir des soins appropriés sur cette période. L’aide humanitaire de l’UE soutient le système de santé dans ses efforts pour traiter la dénutrition infantile et contribue à l’achat et la fourniture d’aliments thérapeutiques et médicaments de base à cette fin ; sa contribution annuelle de € 1,5 million permet le traitement direct de plus de 40 000 enfants souffrant de malnutrition sévère chaque année.

Plus de 80 % de l'aide humanitaire de l'UE contribue à aider les personnes situées dans les régions du nord et du centre touchées par le conflit. Les partenaires humanitaires de l’UE fournissent une aide alimentaire (en espèces et en nature), une protection, des soins de santé et nutritionnels gratuits, de l’eau potable, une éducation et une assistance d’urgence multisectorielle aux populations affectées par les divers chocs. On estime que 70% des centres de santé du nord du pays assurent la fourniture de médicaments et services essentiels grâce à l’aide des partenaires et fonds humanitaires de l’UE. Le financement humanitaire de l’UE supporte les soins de santé et nutritionnels de base de près d’1 million de personnes.

Le service humanitaire aérien de la Commission européenne, ECHO flight, dessert les routes secondaires du nord et facilite ainsi la mobilité des travailleurs humanitaires et l'approvisionnement des zones les plus inaccessibles. En 2017, ECHO flight a transporté 6130 passagers et 3,4 tonnes métriques de cargaison au Mali, en appui du travail humanitaire. L’Union européenne soutient aussi financièrement le service humanitaire aérien de l’ONU (UNHAS).

Une aide est également assurée pour les 138 000 Maliens ayant trouvé refuge dans les pays voisins, comme la Mauritanie, le Niger le Burkina Faso. L’aide fournie se concentre sur l’organisation d’un logement, la fourniture d’articles de première nécessité et de rations alimentaires, et l’organisation d’un accès à l’eau et l’assainissement, de mesures de protection et de soins de santé et nutritionnels.

Dernière mise à jour
20/08/2018