Aide Humanitaire et Protection Civile

Service tools

Eau, assainissement et hygiène

Un point de l'eau potable à Kalemie, le Sud-Kivu, dans l'est du Congo. Les murales sont utilisés pour transmettre des messages d'hygiène pour les utilisateurs. Crédit photo: EU/ECHO/Damien Blanc

Pourquoi est-ce important?

Chaque année, 30 millions de personnes fuient leur foyer en raison de conflits ou de catastrophes naturelles, tandis que plus de 200 millions sont concernées par des risques naturels. Très souvent, ces personnes n’ont accès ni à de l'eau ni à des services d'assainissement et d’hygiène (désignés par l'acronyme WASH) en période d’urgence, lorsque les systèmes d’approvisionnement en eau et d’assainissement sont endommagés ou détruits. En raison du changement climatique et de l’urbanisation, le nombre de personnes privées d’eau potable devrait presque doubler d’ici à 2025, pour atteindre 2 milliards.

Le manque d’accès à l’eau potable et aux services d’assainissement de base, ainsi que les mauvaises conditions d'hygiène, rendent les populations plus vulnérables aux épidémies. Entre 1,8 et 2,2 millions de personnes meurent chaque année de maladies diarrhéiques (dont 90 % sont des enfants de moins de cinq ans). L'aide WASH constitue donc un des principaux secteurs des opérations humanitaires.

En quoi consiste notre aide ?

La Commission européenne est l’un des principaux donateurs d’aide WASH au monde. En 2015, elle a débloqué plus de 100 millions d’euros en faveur de projets liés à l’approvisionnement en eau et à la prestation de services d'assainissement et d'hygiène.

Water and Sanitation InfographicPar souci d'efficacité, la Commission soutient de plus en plus des projets intégrant des composantes WASH dans d’autres secteurs, tels que l’aide alimentaire ou la fourniture d'abris. Elle s'emploie également à permettre aux populations menacées d'accéder rapidement à de l'eau potable et à des services d'assainissement et d'hygiène afin de renforcer leur résilience en cas de crise et de prévenir les maladies véhiculées par l’eau. Les projets d’approvisionnement en eau sont, dans la mesure du possible, intégrés à des actions d'assainissement et de promotion de l’hygiène, afin de réduire le risque de contamination de l’eau et de maladies, et de s’assurer que les projets sont gérés de manière autonome par la population locale.

Le service d'aide humanitaire et de protection civile de la Commission (ECHO) tire son expertise dans ce domaine d'un réseau de sept experts régionaux et mondiaux (WASH et abris), d'experts nationaux et de ses partenaires (ONG, Nations unies et Croix-Rouge). ECHO soutient le Global WASH Cluster, le principal forum international de coordination des opérations humanitaires dans le domaine de l'eau, de l'assainissement et de l'hygiène, dirigé par l'UNICEF.

Dernière mise à jour
16/03/2016