Aide Humanitaire et Protection Civile

Service tools

Résilience

Les voies d’évacuation comme celle-ci permettent aux habitants de s’enfuir, en cas d’inondations ou de cyclone. Les partenaires humanitaires de la Commission européenne aident les communautés, au moyen de programmes d’« argent contre travail », à construire des infrastructures. © Union européenne/ECHO/Aftab Alam

Pourquoi est-ce important ?

La résilience est la capacité d’un individu, d’une communauté ou d’un pays, à résister, s’adapter et se remettre rapidement du stress et des chocs occasionnés par une catastrophe naturelle, des violences ou un conflit.

La fréquence et l’intensité croissantes des catastrophes, de cause naturelle ou humaine, et des crises humanitaires mettent au défi la résilience des populations vivant dans des régions sujettes à ce genre d’urgences récurrentes, souvent localisées dans les pays en développement les plus pauvres du monde.

Aider les individus et communautés à mieux résister, se préparer et se remettre des catastrophes est essentiel pour en réduire l’impact et restreindre les pertes en vies humaines et en moyens de subsistance.

En quoi consiste notre intervention ?

L’UE place la résilience au cœur du développement de son assistance humanitaire.

L’approche de l’UE en matière de résilience se fonde sur deux initiatives révolutionnaires : SHARE (Supporting Horn of Africa Resilience – Soutenir la résilience de la Corne de l’Afrique) et AGIR (Alliance globale pour l’initiative résilience – Sahel et Afrique de l’Ouest). Ces deux initiatives, qui se concentrent sur deux régions africaines majeures, ont pour mission de renforcer la résilience des communautés régulièrement affectées par l’insécurité alimentaire et les conflits prolongés.

L’UE a aussi intégré un marqueur de résilience dans l’ensemble des projets humanitaires qu’elle finance. Ce marqueur détermine comment réduire les risques et renforcer les capacités de gestion des populations, de sorte à diminuer leurs besoins humanitaires.

En décembre 2015, la Commission européenne a débloqué € 125 millions pour financer des actions dans les pays affectés par ‘El Niño’ en Afrique, en Amérique centrale et dans les Caraïbes. Cette enveloppe a pour objectif de répondre aux cas existants de sécheresse, mais aussi de permettre l’organisation d’une action précoce en matière de prévention et de préparation.

Dernière mise à jour
16/02/2016