Protection Civile et Operations d'Aide Humanitaire Européennes

Service tools

Services humanitaires aériens

La Commission européenne a déployé son service aérien humanitaire ECHO Flight, pour établir un pont aérien humanitaire. Crédit photo: EU/ECHO/Romain Gauduchon

Pourquoi est-ce important ?

Les catastrophes naturelles majeures, comme les épidémies, les inondations et les séismes, se traduisent souvent en des besoins en aide d’urgence rapide, et parfois aussi en évacuations, pour des milliers de gens. Civils et personnel humanitaire se retrouvent fréquemment pris au piège dans les conflits.

Les services humanitaires aériens représentent souvent l’unique moyen d’accéder aux endroits reculés et aux populations dans le besoin. Les vols humanitaires constituent un maillon vital de l’aide humanitaire pour les populations vulnérables de par le monde. Ces convois aériens permettent, avant tout, d’acheminer des fournitures essentielles aux populations coupées du reste du monde, et de déployer du personnel humanitaire dans des zones difficiles à atteindre. Ils servent aussi aux évacuations médicales ou liées à la dégradation de la situation sur le plan sécuritaire, lorsque la vie des travailleurs humanitaires se trouve menacée.

En quoi consiste notre aide ?

Le service de la Commission européenne à la protection civile et d’aide humanitaire (ECHO) gère un service de ponts aériens humanitaires baptisé ECHO Flight, qui organise des convois aériens vers des pays africains comme le Kenya, la République démocratique du Congo (RDC) le Mali et, depuis récemment aussi en Ouganda. Le service est gratuit pour les partenaires et organisations humanitaires.

Pour un coût opérationnel estimé à plus de € 16 millions en 2017, ECHO Flight a transporté 26 100 passagers et quelque 195 tonnes de cargaison. En 2017, la Commission a alloué € 19 millions au service humanitaire aérien des Nations unies (UNHAS) pour ses opérations au Soudan, au Soudan du Sud, au Tchad, en Mauritanie, au Niger, au Nigéria, au Mali, au Yémen, en Éthiopie, au Cameroun et en République centrafricaine, ainsi que € 730 000  aux opérations de la Mission Aviation Fellowship (MAF) en Afghanistan. Lors de la crise liée au virus Ébola, elle a aussi engagé un avion-cargo pour acheminer une aide vitale en République centrafricaine,  et € 730 000 aux opérations de la Mission Aviation Fellowship (MAF) en Afghanistan. En 2017, les fonds investis dans les opérations d’ECHO Flight et d’UNHAS prises ensemble, sont jusqu’ici estimés à € 35 millions. Pour 2018, le budget initial alloué à ECHO Flight s’élève à environ € 15 millions.

Pouvoir répondre rapidement aux crises humanitaires est crucial si l’on veut réduire au minimum les pertes en vies humaines.

Dernière mise à jour
15/03/2018