Protection Civile et Operations d'Aide Humanitaire Européennes

Service tools

Éducation en contexte d’urgence

North Kivu by NRC Christian Jensen
Un cours en train d’être donné à l’école primaire de Lufunda, à Mpati dans le Nord-Kivu. Crédit photo : NRC/Christian Jespen

Pourquoi est-ce important ?

D’après l’UNICEF, 75 millions d’enfants sont actuellement déscolarisés dans le monde, en raison des crises. Parmi les enfants et adolescents réfugiés, 50% en âge d’aller à l’école primaire et 77% en âge d’aller à l’école secondaire ne sont pas inscrits à l’école. Les filles vivant dans des pays affectés par le conflit risquent 2,5 fois plus d’être déscolarisées que les garçons.

L’éducation est cruciale tant pour la protection que pour le développement sain des garçons et des filles affectés par les crises. Elle leur permet de reconstruire leur vie, de retrouver un certain sens de normalité et de sécurité, et de se doter de compétences de vie importantes. Elle les aide à gagner en autonomie, à se faire entendre, et à avoir plus d’influence sur les questions qui les affectent directement. C’est aussi l’un des meilleurs outils pour investir dans leur avenir, ainsi que dans la paix, la stabilité et la croissance économique de leur pays. Et pourtant, c’est aussi l’un des secteurs humanitaires les plus mal financés : à l’échelle mondiale, moins de 3% des fonds humanitaires sont consacrés à l’éducation.

Education in Emergencies factograph

En quoi consiste notre aide ?

Le montant total de fonds alloués à l’éducation en contexte d’urgence a dépassé les € 201,5 millions entre 2012 et 2017, dont € 34 millions via la Facilité de l’UE pour les réfugiés de Turquie et € 23,5 millions via l’Instrument d’aide d’urgence.

La part du budget humanitaire de la Commission européenne consacrée à l’éducation en contexte d’urgence a augmenté de façon significative au cours de ces dernières années, passant de 1% en 2015, à 6% en 2017 et 8% en 2018. En 2019, l’UE a pour objectif de consacrer 10% de son aide humanitaire à ce secteur.

Plus de 5,5 millions de garçons et filles dans 52 pays différents à travers le monde ont bénéficié de projets d’éducation en contexte d’urgence financés par l’UE, entre 2012 et 2018.

Les fonds de la Commission sont activés sur le terrain par ses partenaires humanitaires, notamment des organisations non-gouvernementales (ONG), des agences des Nations unies et des organisations internationales, qui implémentent les projets humanitaires.

Les actions de l’UE ont pour objectif d’aider les enfants affectés par les crises humanitaires à avoir accès à et suivre un enseignement primaire et secondaire sécurisé, accrédité et de qualité, à se doter de compétences vitales et de survie, et à renforcer leur résilience personnelle. Ces actions visent aussi à garantir la protection des enfants et à soutenir le renforcement des services éducatifs au travers d’interventions de préparation, réponse et rétablissement. Chaque action menée est conçue sur mesure pour tenir compte des différents besoins des enfants, selon leur âge, leur genre et d’autres circonstances spécifiques.

Dernière mise à jour
17/05/2018