Aide Humanitaire et Protection Civile

Service tools

Exercices de simulation

Divers aspects liés à des catastrophes naturelles ont été intégrés dans le scénario de cet exercice de protection civile de grande envergure. Il s'agissait de prévoir le pire afin que les équipes de protection civile donnent le meilleur d'elles-mêmes pour sauver le plus de personnes possible. La survenue d'une grave inondation constituait le premier élément du scénario. Crédit photo: EU/ECHO/Oerk

Pourquoi est-ce important ?

Les phénomènes naturels de même que les catastrophes de cause humaine peuvent avoir de graves effets sur les communautés et les régions dans lesquelles elles vivent. Il est donc essentiel de veiller à ce que les systèmes de protection civile soient prêts à répondre aux crises à tout moment et le plus efficacement possible, afin d’épargner un maximum de vies humaines.

Quelle est notre intervention ?

Le service de la Commission européenne à l’aide humanitaire et à la protection civile (ECHO) organise et finance un certain nombre d’exercices de protection civile chaque année. Parallèlement aux exercices à grande échelle, des modules et exercices sur table peuvent aussi être organisés pour tester les principes de la réponse européenne en matière de protection civile.

Les modules peuvent ressembler aux exercices à grande échelle mais ils offrent une opportunité de tester des actions de réponse spécifiques ainsi que l’autonomie des équipes d’intervention et la qualité du matériel. Les exercices sur table représentent un moyen peu coûteux de mener des formations spécialisées (similitude avec les activités de l’Agence européenne de sécurité maritime). Un appel à propositions d’exercices est publié chaque année.

Les exercices de simulation sont principalement conçus comme des tests visant à établir une compréhension commune de la coopération au niveau des interventions de protection civile, et à accélérer la réponse aux crises majeures. Ils sont une occasion d’apprendre, pour toutes les parties impliquées dans les interventions menées dans le cadre du mécanisme européen de protection civile, et de renforcer la coopération entre ces mêmes parties lors de la conduite des interventions.

La planification d’urgence, les procédures décisionnelles, la diffusion d’informations au grand public et aux médias sont autant d’autres points qui peuvent être testés et répétés lors de ces exercices. En outre, les exercices peuvent permettre aux superviseurs d’identifier les besoins en formation de leurs équipes d’intervention, tandis que des ateliers faisant le point sur les leçons tirées de l’expérience de chacun, organisés en parallèle, peuvent servir de forum de discussion pour identifier des pistes d’amélioration de la réponse.

Dernière mise à jour
11/04/2014