Aide Humanitaire et Protection Civile

Service tools

Eurobaromètre

ECHO Eurobarometer 2012

Pourquoi est-ce essentiel?

Alors que la Commission européenne célébrait en 2012 le 20anniversaire de son service d’aide humanitaire et de protection civile (ECHO), les citoyens européens ont confirmé leur solidarité avec les victimes de catastrophes naturelles et d’origine humaine à travers le monde. Les résultats de l’Eurobaromètre 2012, un sondage d’opinion portant sur l’attitude des citoyens européens à l’égard de l’aide humanitaire et de la protection civile, révèlent un soutien massif et même croissant aux actions menées par l’UE en faveur des populations dans le besoin.

Comment sommes-nous perçus?

Neuf citoyens européens sur dix (88%) estiment important que l’UE finance de l’aide humanitaire, un résultat en hausse de neuf points par rapport au dernier sondage, en 2010. En dépit de la crise économique actuelle, un pourcentage similaire (84%) se dit favorable au maintien du financement de l’aide humanitaire.  Dans les deux cas, au moins deux tiers des citoyens soutiennent les actions humanitaires de l’Union européenne dans tous les États membres.

L’enquête confirme que les citoyens européens sont de plus en plus nombreux à penser qu’une action coordonnée de l’UE est plus efficace que des actions individuelles menées par chaque État. Sept personnes sur dix (71%) préfèrent une action commune dans le domaine de l’aide humanitaire, soit une augmentation de 13 points par rapport à la dernière enquête.

Une approche coordonnée dans le domaine de la protection civile est également plébiscitée: une très grande majorité des citoyens européens (92%) pensent en effet que les pays ne disposent pas tous de moyens nationaux suffisants pour faire face seuls à des catastrophes majeures. En outre, les citoyens pensent majoritairement (89%) que les grandes catastrophes peuvent avoir des effets par-delà les frontières.

Les citoyens européens expriment un soutien massif vis-à-vis du corps volontaire européen d’aide humanitaire (EU Aid Volunteers), qui devrait être opérationnel en 2014. Une forte majorité des personnes interrogées (88%) soutiennent le principe d’une initiative qui permettrait à des volontaires des pays de l’Union européenne désireux de s’engager dans l’action humanitaire d’être sélectionnés, formés et déployés sur le terrain.

Pour en savoir plus à ce sujet, veuillez télécharger la version intégrale de l’enquête Eurobaromètre ou visionner la vidéo.

Communiqué de presse, mémos et rapports

Eurobaromètre sur l’aide humanitaire et la protection civile

Fiches d’information sur les résultats nationaux:

  • Allemagne en de
  • Autriche en de
  • Belgique en  fr  nl
  • Bulgarie en bg
  • Chypre  en el
  • Danemark   en  da
  • Espagne  en  es
  • Estonie  en   et
  • Finlande  en   fi
  • France   en   fr
  • Grèce  en   el
  • Hongrie  en   hu
  • Irlande  en
  • Italie  en   it
  • Lettonie  en  lv
  • Lituanie  en  lt
  • Luxembourg  en  fr
  • Malte  en   mt
  • Pays-Bas  en   nl
  • Pologne  en  pl
  • Portugal  en   pt
  • République tchèque  en   cs
  • Roumanie  en   ro
  • Royaume-Uni  en
  • Slovaquie  en   sk
  • Slovénie  en   si
  • Suède  en
Dernière mise à jour
05/06/2014