Protection Civile et Operations d'Aide Humanitaire Européennes

Service tools

République centrafricaine : l’UE débloque € 26,5 millions en réponse à la crise humanitaire régionale

Central African Republic regional crisis. © ICRC
Depuis 2014, l’Union européenne et ses États membres ont mobilisé plus de € 500 millions d’aide humanitaire en réponse à la crise régionale en République centrafricaine. © CICR

La Commission européenne a alloué une aide d’urgence de € 26,5 millions aux familles vulnérables affectées par la crise humanitaire en République centrafricaine et dans les pays voisins. Ce soutien intervient alors que 2,5 millions de personnes, soit la moitié de la population du pays, ont besoin d’assistance et que la crise engendre un afflux de réfugiés vers les pays voisins.

« L’UE s’engage fermement à soutenir les familles vulnérables en République centrafricaine et dans les pays voisins. Notre aide humanitaire va permettre de fournir des biens de première nécessité tels que de la nourriture et de l’eau, ainsi qu’un soutien à l’agriculture et des soins de santé. Les opérations d’aide dans ce pays sont souvent entravées pour des raisons de sécurité. Il est essentiel que les travailleurs humanitaires puissent apporter leur aide en toute sécurité ; ils ne doivent pas servir de cible », a déclaré Christos Stylianides, commissaire européen à l’aide humanitaire et la gestion des crises.

La Commission européenne soutient également les services humanitaires aériens des Nations unies pour acheminer de l’aide à travers le pays. Depuis 2014, l’Union européenne et ses États membres ont mobilisé plus de € 500 millions d’aide humanitaire en réponse à la crise régionale en République centrafricaine.

Contexte:

La crise humanitaire en République centrafricaine a éclaté en 2014, avec des épisodes de violence opposant différents groupes armés. Le fait que le pays détienne l’indice de développement humain le plus bas au monde (188e/188) et la faiblesse notable de ses institutions n’ont fait qu’aggraver la crise. Désormais, la moitié de la population a besoin d’une aide humanitaire. Depuis 2017, le nombre de déplacés et réfugiés a significativement augmenté. Environ 1,2 million de personnes, soit un quart de la population du pays, ont été contraintes au déplacement, soit à l’intérieur de la République centrafricaine soit vers ses pays voisins.

La crise affecte aussi les pays voisins : on compte environ 573 000 Centrafricains réfugiés principalement au Cameroun, en République démocratique du Congo et au Tchad. Leur séjour prolongé dans ces pays pèse sur les populations locales qui les accueillent alors qu’elles ne disposent que de ressources limitées. Une aide humanitaire de l’UE est également fournie dans ces pays, au profit des réfugiés centrafricains et des populations locales qui les accueillent.

Date de publication
18/09/2018