Protection Civile et Operations d'Aide Humanitaire Européennes

Service tools

La Somalie et Djibouti reçoivent € 89,5 millions d’aide humanitaire de la part de l’UE

somalia © ICRC
Environ la moitié des 12 millions d’habitants de la Somalie sont en situation d’insécurité alimentaire et ont besoin d’une aide humanitaire. © CICR

La Somalie et Djibouti vont recevoir € 89,5 millions d’aide humanitaire de la part de l’Union européenne, des millions de personnes étant confrontées dans ces deux pays aux conséquences de conditions météorologiques extrêmes prolongées.

« Les effets dévastateurs de deux années de sécheresse et les récentes inondations de grande ampleur ont des répercussions sur les moyens de subsistance de millions de personnes en Somalie », a déclaré Christos Stylianides, commissaire européen à l’aide humanitaire et la gestion des crises. « Notre aide permettra de cibler les personnes les plus vulnérables et d’apporter une aide vitale à ceux qui sont touchés par les chocs climatiques et les conflits internes. »

Du montant total de l’aide débloquée, la Somalie bénéficiera d’une aide d’urgence de € 89 millions pour venir en aide aux populations déplacées par la sécheresse extrême, en mettant l’accent sur la prévention et le traitement de la malnutrition, l’approvisionnement en eau et la protection du bétail, ainsi que sur des mesures sanitaires contre les épidémies. Environ la moitié des 12 millions d’habitants de la Somalie sont en situation d’insécurité alimentaire et ont besoin d’une aide humanitaire, tandis que les estimations prévoient que 1,2 million d’enfants souffriront de malnutrition aiguë au cours de l’année 2018.

Avec un montant de € 119 millions alloué à la Somalie pour la seule année 2017, l’UE a considérablement intensifié son aide humanitaire au pays, contribuant à éviter une catastrophe similaire à la famine de 2011, qui avait provoqué la mort de 260 000 personnes.

€ 500 000 supplémentaires seront octroyés à Djibouti pour aider les réfugiés se trouvant dans ce pays et ayant pour la plupart fui le conflit au Yémen, mais aussi les conflits en Somalie, en Éthiopie et en Érythrée, en fournissant notamment de l’eau, un assainissement et une protection aux communautés vivant dans les camps de réfugiés d’Ali Addeh, Hol Hol et Markazi. Depuis 2012, plus de € 10 millions d’aide d’urgence ont été alloués au total à ce pays.

Date de publication
11/07/2018