Des dizaines de milliers de réfugiés fuient le conflit dans le Nord du Soudan 

Après d'intenses combats dans la République du Soudan, des dizaines de milliers de personnes ont fui vers l'Ethiopie et le Soudan du Sud.

16/12/2011 - Après d'intenses combats dans l'État du Nil bleu, en République du Soudan, des dizaines de milliers de personnes ont fui vers l'Ethiopie et le Soudan du Sud. Les agences onusiennes estiment qu’un contingent de 20.000 à 40.000 personnes  a pris la route pour se diriger vers l’état du Nil Supérieur dans le Soudan du Sud. Plus de 32.000 personnes originaire de l’état du Nil Bleu se sont déjà installées dans l'État du Nil Supérieur, au Soudan du Sud. Les agences humanitaires s'efforcent de fournir des services de base aux réfugiés, comme par exemple l'accès à de l'eau potable, de la nourriture, un abri et à des médicaments. Cependant, la situation est difficile : les besoins sont immenses et la population dans le besoin augmente rapidement. L'accès à cette région isolée du Soudan du Sud est ardu, ce qui fait de l'acheminement de l'aide et sa distribution un véritable défi.

Le département  d'Aide humanitaire et de Protection civile (ECHO) de la Commission européenne soutient différents programmes dont l'objectif premier est de sauver des vies au Soudan du Sud. Les priorités demeurent la préparation et la réponse à l'urgence et la fourniture de services de bases aux populations vulnérables qui vivent dans les zones particulièrement exposées aux conflits ou aux catastrophes naturelles. La Commission européenne soutient des programmes qui viennent en aide aux personnes déplacées dans leur propre pays (IDPs), aux réfugiés, aux rapatriés et aux communautés vulnérables via la fourniture de services de santé, de nutrition, d'eau et d'assainissement et une assistance alimentaire. Afin de faciliter la fourniture de l'assistance humanitaire, ECHO finance également des services comme le transport commun des marchandises humanitaires et la coordination des vols aériens humanitaires. En 2011, la Commission a alloué 140 millions d'euros pour répondre aux besoins humanitaires au Soudan et au Soudan du Sud.

Le Directeur général du département d'Aide humanitaire et de Protection civile de la Commission européenne, Claus Sorensen, a rencontré certains de ces réfugiés, installés dans Doro, près de la ville de Bunj.

Lien de la vidéo