Protection Civile et Operations d'Aide Humanitaire Européennes

Service tools

Amérique latine et Caraïbes

Activités de préparation, financées par l’UE, en Amérique latine © Croix-Rouge espagnole

La région de l’Amérique latine et des Caraïbes – l’une des plus sujettes aux catastrophes dans le monde – compte 650 millions d’habitants.

Les vagues de sécheresse, inondations, ouragans, glissements de terrain, séismes et éruptions volcaniques sont fréquents. Ces catastrophes détruisent les infrastructures et entraînent d’importantes pertes, en termes de vies humaines et de moyens de subsistance. En outre, le phénomène El Niño – réchauffement anormal de l’océan Pacifique qui chamboule les conditions météorologiques mondiales – engendre régulièrement des phénomènes météorologiques catastrophiques. En 1997-1998, l’« El Niño du siècle » a coûté la vie à plus de 24 000 personnes de par le monde et fait environ € 28 milliards de destructions d’actifs économiques, pour moitié en Amérique latine.

Conflit et violences tourmentent également plusieurs pays d’Amérique latine et des Caraïbes. En dépit des négociations de paix en cours, le conflit intérieur durable en Colombie continue de faire gonfler les rangs des populations déplacées à l’intérieur du pays (PDI), estimées à 6,4 millions de personnes – soit la deuxième plus grande population de PDI au monde, derrière la Syrie.

Le ‘Triangle du Nord’ de l’Amérique centrale (Honduras, Salvador et Guatemala) enregistre les taux d’homicides les plus élevés au monde, zones de guerre exclues. Les violences armées contraignent des milliers de familles et enfants vulnérables au déplacement.

La région est caractérisée par de forts contrastes, sur le plan économique, politique et géographique. Alors que certaines nations d’Amérique latine et des Caraïbes se classent parmi les pays ‘à revenu moyen’, d’autres sont accablées par la pauvreté, la violence et une mauvaise gouvernance.

UE aide humanitaire se concentre sur les populations les plus affectées par les catastrophes naturelles et les violences et en préparant les communautés aux futures catastrophes.

La Commission a offert son soutien lors de chacune des récentes catastrophes majeures, comme à l’occasion du séisme qui a dévasté Haïti et des séismes et tsunami qui ont secoué le Chili en 2010, ou encore lors des inondations et glissements de terrain qui ont affecté plus d’1,2 million de Sud-Américains en 2012.

En savoir plus sur :

Dernière mise à jour
26/01/2018