Aide Humanitaire et Protection Civile

Service tools

Audit externe

Chaque année, le service humanitaire et de protection civile de l’Union européenne (ECHO) est chargé d’allouer plus de 1 milliard d’euros aux actions humanitaires. Dans un souci de responsabilité envers toutes les parties en présence, qu’il s’agisse des citoyens européens en général, également représentés par le Parlement européen et le Conseil, ou des bénéficiaires dans les pays d’intervention, ECHO fait l’objet d’un audit réalisé par la Cour des comptes européenne, le contrôleur légal de la Commission européenne.

ECHO est également contrôlé par le service d’audit interne de la Commission et par sa propre unité d’audit interne, qui suivent les procédures internes et procèdent à des vérifications au sein du service.

Néanmoins, pour les partenaires, le secteur d’audit externe est le principal organisme de contrôle et d’audit des fonds d’ECHO. Le secteur d’audit externe gère les audits et vérifications de tous les partenaires d’ECHO mettant en œuvre des actions d’aide humanitaire. Il fait appel à des entreprises d’audit externe qui connaissent en détail les procédures, les pratiques et les perspectives d’ECHO. Ces audits et vérifications sont généralement effectués selon des normes internationalement reconnues. Les audits réalisés sont spécifiques, complets, intensifs et précis, garantissant à ECHO le niveau de garantie requis par les législations et réglementations financières.

Les audits et vérifications d’ECHO sont effectués au siège du partenaire, mais aussi sur le terrain lorsqu’une action est entreprise. Ces audits sont liés entre eux. Lorsqu’ils mènent un audit sur le terrain, les contrôleurs tirent parti des informations recueillies au siège du partenaire; de même, les résultats obtenus sur le terrain viennent alimenter les audits réalisés au siège. La boucle est ainsi bouclée. Ces audits n’ont pas seulement pour fonction de vérifier si les critères de la convention-cadre de partenariat (CCP) sont bien respectés et si les dépenses sont correctement consignées; ils évaluent aussi les systèmes mis en place par le partenaire pour partager les meilleures pratiques observées dans le secteur de l’aide humanitaire.

Pour offrir la garantie nécessaire stipulée dans le règlement financier, ECHO a mis au point une stratégie de contrôle interne reposant sur un ensemble de mécanismes de contrôle. Parmi ces mécanisme figurent également l’évaluation du partenaire avant la signature de la CCP, la CCP elle-même et les obligations de compte rendu, ainsi que le secteur d’audit externe, qui constitue le dernier maillon de la chaîne de contrôle et renvoie ses commentaires au travers des audits pour l’évaluation des partenaires.

Dernière mise à jour
13/05/2014