Aide Humanitaire et Protection Civile

Service tools

À propos d'aide humanitaire et protection civile (ECHO)

L’Union européenne s’efforce de venir en aide aux populations confrontées à des situations de crise ou frappées par des catastrophes naturelles ou d’origine humaine. Cette aide, concrétisée par des missions d’aide humanitaire et de protection civile, est une expression fondamentale de la solidarité européenne, une valeur qui est partagée par ses citoyens et ses États membres et garantie par le Traité sur le fonctionnement de l’Union européenne.

Depuis sa création en 1992, la seule Commission européenne a financé l’acheminement d’une aide humanitaire dans plus de 140 pays, pour un montant total de 15 milliards d'euros (chiffres jusqu’en 2013).  Chaque année, environ 120 millions de victimes de conflits et de catastrophes bénéficient de l’aide de l’UE. L’aide est distribuée en fonction des besoins et parvient directement aux populations les plus touchées.

Grâce à la fusion de l’aide humanitaire et de la protection civile au sein d’un même service en 2010, la Commission dispose aujourd’hui d’un mécanisme européen plus solide et plus efficace pour faire face aux catastrophes, tant à l’intérieur qu’en dehors des frontières de l’UE.

En cas de conflit ou de catastrophe, le mécanisme de protection civile de l’UE intervient parallèlement au financement de l’aide humanitaire pour répondre aux besoins des populations. Par exemple, dans le cas du typhon Haiyan qui a frappé les Philippines en 2013, la Commission européenne et les États membres de l’UE ont mis en commun toutes leurs ressources (tant financières qu’en nature) pour apporter une aide humanitaire aux populations touchées.

Kristalina Georgieva est la première commissaire européenne en charge de la coopération internationale, l'aide humanitaire et la réaction aux crises, et le service d’aide humanitaire et de protection civile de la Commission (ECHO) est placé sous son autorité.

Claus Sorensen est le directeur général d’ECHO. Il est chargé de la gestion des affaires courantes du service. Pour en savoir plus sur la structure d’ECHO, voir l’organigramme.

Aide humanitaire

L’Union européenne est l’un des principaux donateurs au monde en matière d’aide humanitaire. Elle est présente dans toutes les grandes zones de crise à travers le monde, notamment en Syrie, au Sud Soudan et en République centrafricaine, ainsi que dans des pays encore instables à la suite d’un conflit, comme la Côte d’Ivoire. L’aide est dirigée vers les populations touchées en toute impartialité, sans distinction de race, de groupe ethnique, de religion, de sexe, d’âge, de nationalité ou d’affiliation politique. Un réseau composé de plus de 200 partenaires humanitaires se charge de la mise en œuvre des actions financées par l’UE afin d’apporter aux victimes de conflits ou de catastrophes de la nourriture, des abris et des équipements médicaux, de les approvisionner en eau, d’installer des systèmes sanitaires, de procéder à des réparations d’urgence, et bien d’autres encore. Pour en savoir plus sur l’aide humanitaire.

Le respect du droit humanitaire international est l’un des fondements de l’action humanitaire de l’UE. Le droit humanitaire international repose sur les principes fondamentaux d’humanité, de neutralité, d’impartialité et d’indépendance

Quelques missions humanitaires récentes de l’UE:

  • L’UE joue un rôle crucial dans la sensibilisation de l’opinion aux crises oubliées – souvent des crises qui se sont enlisées et qui ne captent plus l’attention des médias et de la communauté internationale. Près de 15 % du budget annuel d’ECHO servent à financer de telles urgences. Dernièrement, l’UE a joué un rôle clé en attirant l’attention sur la situation dramatique en République centrafricaine.
  • Après une série de projets pilotes, le programme «EU Aid Volunteers» sera bientôt pleinement opérationnel et permettra à 18 400 citoyens de l’UE de prendre part à des actions humanitaires en travaillant soit sur le terrain soit en tant que volontaires en ligne.   
  • Le renforcement de la résilience des populations touchées par des catastrophes récurrentes est l’objectif de deux initiatives d’envergure soutenues par l’UE: AGIR, qui vise à mettre un terme à l’insécurité alimentaire au Sahel; et SHARE, dont le but est de mieux préparer les populations à faire face aux futures sécheresses.  

Protection civile

La Commission européenne joue un rôle central dans la coordination des réponses de protection civile aux crises qui surviennent en Europe et dans le monde au travers du mécanisme de protection civile de l’UE. Le centre opérationnel du mécanisme est le Centre de coordination de la réaction d’urgence (ERCC), créé en 2013, qui assure le suivi des crises en cours et détecte les crises potentielles autour du globe 24h/7j. Il sert de plateforme de communication entre les pays touchés, les experts déployés sur le terrain et les 32 pays participants (28 États membres de l’UE, ainsi que l’Islande, le Liechtenstein, l’ex-République yougoslave de Macédoine et la Norvège). Sa principale tâche consiste à faire coïncider les offres d’aide des pays participants avec les besoins du pays touché par la catastrophe. À ce jour, le mécanisme de protection civile de l’UE a répondu à plus de 180 situations d’urgence, notamment la triple catastrophe qui a frappé le Japon en 2011, la guerre civile en Syrie, les incendies de forêt dans le sud de l’Europe et les Balkans, les inondations en Europe centrale. Pour en savoir plus sur la protection civile.

Dernière mise à jour
26/06/2014