Aide Humanitaire et Protection Civile

Service tools

Caucase du Sud

Quels sont les besoins?

Près de 16 millions de personnes vivant en Arménie, en Azerbaïdjan et en Géorgie sont régulièrement frappées par des catastrophes naturelles: tremblements de terre, inondations, glissements de terrain, coulées de boue, éboulements, sécheresses, avalanches et températures extrêmes. L'exposition aux risques météorologiques devrait augmenter avec le changement climatique.

Des risques élevés, la faible capacité des institutions à les gérer et un manque de préparation des populations ont entraîné de graves catastrophes au cours des trente dernières années, telles que le séisme de Spitak survenu en Arménie en 1988.

La Commission européenne a donc étendu au Caucase du Sud son programme DIPECHO, en lançant son premier plan d'action en mars 2010. Le deuxième plan d'action, doté d'un budget de 3 millions d’euros, a été lancé en juin 2012 et durera de 13 à 18 mois selon les projets.

En quoi consiste notre aide?

DIPECHO augmente la résilience et réduit la vulnérabilité des communautés locales et des institutions en soutenant des projets qui leur permettent de mieux se préparer, de faire face aux catastrophes naturelles et d'en atténuer les conséquences. La réussite des projets dans la région repose sur une approche qui consiste à combiner des actions visant les populations à des travaux de développement et à intégrer, de façon plus large, la gestion des catastrophes et la réduction des risques dans l'éducation et la sécurité nationale.

En s'appuyant sur les résultats du premier plan d’action, les projets mis en œuvre par l'UNICEF, Oxfam et la Croix-Rouge danoise portent en particulier sur le manque de systèmes d'alerte précoce, la planification et la formation des communautés et la mise en place, en Arménie, en Azerbaïdjan et en Géorgie, d'un cadre législatif approprié en matière de réduction des risques de catastrophe. Tous les projets couvrent les populations les plus exposées dans ces trois pays.

Last updated
20/08/2014