Aide Humanitaire et Protection Civile

Service tools

États membres de l’UE, pays de l’élargissement et pays membres de l’EEE - AELE

Pourquoi est-ce essentiel?

Les catastrophes ne connaissent pas de frontières, elles peuvent survenir à tout moment et avoir différentes causes. Les catastrophes naturelles qui sévissent en Europe sont, le plus souvent, des phénomènes récurrents qui nécessitent une action urgente, ont des conséquences lourdes sur l’environnement, les infrastructures et l’économie et, malheureusement, engendrent des pertes humaines.

Il est des situations auxquelles les pays ne peuvent faire face seuls. Il arrive donc souvent qu’ils fassent appel à l’aide internationale du mécanisme de protection civile. Il est très difficile de prévenir les catastrophes naturelles, mais il est possible de limiter leur impact en identifiant les risques, en préparant au mieux les populations et en investissant dans des mécanismes de secours efficaces aux niveaux local, régional et national.

Comment intervenons-nous?

Le rôle premier d’ECHO en Europe consiste à coordonner le mécanisme de protection civile avec les 31 pays participants. Ceux-ci peuvent, par le biais du mécanisme, se préparer aux catastrophes et prendre des mesures pour y faire face, au sein et en dehors de l’Europe. Au cœur du mécanisme de protection civile se trouve le Centre de Coordination de la Réaction d’Urgence (ERCC), dont la mission consiste à améliorer la préparation et à renforcer les capacités de réaction afin de limiter les pertes humaines et l’impact des catastrophes.

Parmi les 31 pays participants figurent les 28 États membres de l’UE ainsi que l’Islande, la Norvège et l’ancienne République yougoslave de Macédoine. L’UE s’emploie à resserrer la coopération avec les autres pays candidats à l’adhésion (Albanie, Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Monténégro, Serbie et Turquie) afin de pouvoir développer leurs capacités en matière de protection civile et de les préparer à participer au mécanisme de protection civile de l’Union. D’ici là, ils pourront solliciter une assistance au même titre que n’importe quel autre pays du monde.