Aide Humanitaire et Protection Civile

Service tools

Cambodge

Quels sont les besoins?

Le Cambodge reste un pays à vocation essentiellement agricole qui compte une importante population, pauvre et rurale. Ses habitants sont donc extrêmement vulnérables face aux inondations causées par les pluies de mousson saisonnières, qui détruisent les champs et les habitations. Par ailleurs, les mauvaises conditions d’hygiène favorisent l’apparition de maladies hydriques. Les communautés rurales sont aussi confrontées aux effets du changement climatique et de la déforestation. En 2011, le Cambodge et les pays voisins ont été durement touchés par des inondations dévastatrices. De fortes pluies ont inondé 70% du pays, entraînant le déplacement de plusieurs milliers de personnes et la destruction des champs, des habitations et des ressources. Après les tempêtes et les inondations, les glissements de terrain et la destruction des habitations et des ressources qu’elles entraînent, les habitants ont besoin de nourriture, d’un hébergement temporaire, d’eau propre et d’installations sanitaires, de soins de santé primaires et de produits non alimentaires.

Comment intervenons-nous?

ECHO dispense actuellement une aide aux victimes d’inondations dans la province de Banteay Meanchey, située à la frontière thaïlandaise. Quelque 50 000 personnes bénéficieront d’une assistance alimentaire et environ 500 ménages recevront une aide en espèces afin de pouvoir retrouver un gagne-pain. Les puits et les latrines sont en cours de réfection afin de permettre à quelque 30 000 personnes de s’approvisionner en eau et d’avoir accès à des installations sanitaires appropriées.

Pour aider le Cambodge à se remettre des inondations massives d’octobre 2011, qui ont touché quelque 1,7 million de personnes, ECHO a débloqué 3,45 millions d’euros supplémentaires pour des projets visant non seulement à fournir des équipements ménagers et des services de santé de base à plus de 240 000 personnes dans 12 provinces mais aussi à distribuer des articles tels que des semences et de petites aides financières afin d’aider les survivants à réinvestir dans leurs exploitations et ainsi à ne plus dépendre de l’aide humanitaire. Il s’agit de la deuxième intervention d’ECHO depuis les inondations. Au total, l’aide fournie au Cambodge à la suite des inondations de 2011 se chiffre à près de 6 millions d’euros.

Last updated
08/07/2014