Aide Humanitaire et Protection Civile

Service tools

Exercices de simulation

Les tremblements de terre, les éruptions volcaniques et les tsunamis font partie de ces situations d’urgence pour lesquelles les équipes d’intervention de la protection civile du monde entier sont formées. Les phénomènes naturels, aussi bien que les dangers d’origine humaine comme les accidents chimiques ou nucléaires, peuvent avoir de graves conséquences pour les populations et les zones affectées. De plus, les catastrophes ne connaissent pas de frontières et ce qui se passe dans un pays peut facilement s’étendre dans les pays voisins.

Les exercices de protection civile de l’UE sont essentiels pour réduire l’impact des grandes catastrophes et le coût de ces événements, que l’on parle du nombre de morts ou de la destruction des moyens de subsistance.

Chaque année, le service d’aide humanitaire et de protection civile de la Commission européenne (ECHO) organise et finance des exercices de protection civile. Outre les exercices grandeur nature, il dirige aussi des essais modulaires et des exercices de simulation pour tester les principes de réaction de la protection civile européenne.

Les essais modulaires s’apparentent à des exercices grandeur nature mais offrent la possibilité de tester des activités de réaction spécifiques ainsi que l’autonomie des équipes d’intervention et des équipements, tandis que les exercices de simulation permettent de former des spécialistes à peu de frais par le biais d’activités comme celles proposées par l’Agence européenne pour la sécurité maritime. Chaque année, un appel à propositions est publié pour les exercices.

Les exercices de simulation sont avant tout conçus comme des tests visant à définir une conception commune de la coopération dans les interventions de protection civile et d’accélérer la réaction en cas de catastrophe majeure. Ils fournissent à tous les participants engagés dans des opérations relevant du mécanisme de protection civile de l’UE l’occasion de se former, et ils renforcent leur coopération mutuelle lors des interventions.

Ces événements permettent aussi de tester et de réviser la planification des mesures d’urgence, les procédures de prise de décisions et les mesures d’information du public et des médias. De plus, les exercices peuvent aider les responsables à identifier d’autres besoins de formation pour le personnel engagé dans les opérations, tandis que les ateliers organisés en parallèle pour faire la synthèse des enseignements peuvent servir de forum visant à déterminer comment améliorer les procédures de réaction.

ECHO organise aussi la formation et un programme d'échange pour les équipes de protection civile.

Dernière mise à jour
20/05/2014