Aide Humanitaire et Protection Civile

Service tools

Journée mondiale de l'aide humanitaire 2014: Honorer les travailleurs humanitaires en danger dans le monde

World Humantiarian Day 2014: Humanitarians are at risk!

19/08/2014

Aujourd'hui, la Journée mondiale de l'aide humanitaire est l'occasion de rendre hommage aux travailleurs humanitaires qui risquent leur vie en apportant une assistance aux victimes de guerres et de catastrophes naturelles dans le monde entier. C'est un moment pendant lequel nous commémorons tous ceux qui étaient la cible d'attaques et par conséquent ont été blessés, enlevés ou même tués. Cette journée est une occasion de rappeler l'importance du respect du droit international humanitaire (DIH).

L'UE encourage le respect mondial et la conformité au DIH à travers le plaidoyer et des mesures politiques telles que le dialogue, des communiqués et des initiatives, ainsi que le financement humanitaire pour assurer un accès humanitaire, une plus large diffusion et des formations.Les chiffres récents sur les attaques à travers le monde montrent une tendance alarmante du nombre d'agressions impliquant les travailleurs humanitaires. En 2013, plus de 450 personnes ont été attaquées, dont plus d'un tiers ont trouvé la mort. Le risque pour la vie d'un travailleur humanitaire a été multiplié par quatre en dix ans. Si le niveau d'insécurité oblige les organisations humanitaires à suspendre leurs opérations ou à se retirer de régions dangereuses, des millions de personnes vulnérables seront privées d'une aide vitale.

ECHO promue la journée mondiale de l'aide humanitaire aussi sur les médias sociaux. Rejoignez-nous aujourd'hui pour un «Twitter chat»  à 15h00-16h00 à être suivi par un «Google Hangout» à 16h30-17h30 qui sera diffusé sur cette page.

 

 

 

 

 

 

 

Série de blogs : « Les risques de l’humanitaire »

La série « Les risques de l’humanitaire » met en scène des témoignages de travailleurs humanitaires qui risquent leur vie au quotidien, tout en sauvant celle des autres. Les récits repris viennent de tous les coins du monde et, notamment, de régions qui connaissent aujourd’hui certaines des crises les plus graves.

Mali: Humanitarians at risk: The phone call Kate won't forget Iraq: Humanitarians at risk: adapting aid delivery in Iraq to the dangers on the ground Sri Lanka: Humanitarians at risk: How our innocence was shot along with our colleagues
     
Mali: The phone call Kate won't forget Iraq: adapting aid delivery in Iraq to the dangers on the ground Sri Lanka: How our innocence was shot along with our colleagues
     
Yemen: Humanitarians at risk: interview with the head of our Yemen office Palestine: Humanitarians at risk: interview with ECHO expert in Palestine Humanitarians at risk: South Sudanese youth leader rescues children from harm
     
Yemen: Interview with the head of our Yemen office Palestine: Interview with ECHO expert in Palestine South Sudan: Youth leader rescues children from harm
     
Mali: Moctar and Nicodeme lost their lives Gaza: Voices from under the Wreckage, a testimony by Saber Ashor Latin America: In their own words...
     
Mali: Moctar and Nicodeme lost their lives Gaza: Voices from under the Wreckage, a testimony by Saber Ashor Latin America: In their own words...

 

Contexte

Chaque année, le service d'aide humanitaire et de protection civile de la Commission européenne (ECHO) marque la journée humanitaire mondiale à travers des activités dédiées, la sensibilisation aux défis des travailleurs humanitaires et à la communauté humanitaire dans son ensemble. Cette année, ECHO a lancé une campagne dans neuf pays de l'UE afin de sensibiliser les citoyens européens à la journée humanitaire mondiale. La campagne vise à honorer les travailleurs humanitaires qui mettent leur propre vie en danger pour aider les victimes de conflits ou de catastrophes.

La journée mondiale de l'aide humanitaire est observée le 19 août chaque année à la mémoire des victimes de l'attaque impitoyable contre le siège de l'Organisation des Nations Unies à Bagdad (Irak) en 2003, qui a causé la mort de 22 personnes, parmi lesquelles M. Sergio Vieira de Mello, représentant spécial des Nations unies en Iraq. Une campagne mondiale annuelle est menée par le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA).