Click to hide

Éthiopie

La guérison de Meron

Asrat a du marcher plus de cinq heures pour atteindre le poste de dépistage et de distribution de Concern Worldwide. Ses trois enfants souffraient de malnutrition en raison des précédentes sécheresses et des maigres moissons qui s'en sont suivies dans le village. Meron, sa fille d'un an et demie, a commencé à souffrir de malnutrition sévère au milieu de l'année 2003. Asrat l'a bien compris, mais avec une famille à prendre en charge et à nourrir elle ne pouvait se permettre de rester durant les 3-4 semaines requises au centre de santé où sa fille pouvait recevoir le traitement nécessaire. Elle a donc décidé de rester chez elle.

Cette bénéficiaire du programme de soins thérapeutiques basés en communauté (CTC) vient de recevoir un paquet de « plumpy-nut » pour l'aider à améliorer son état nutritionnel.
Cette bénéficiaire du programme de soins thérapeutiques basés en communauté (CTC) vient de recevoir un paquet de « plumpy-nut » pour l'aider à améliorer son état nutritionnel.
Photo : EC/ECHO/Tsion Taye

Lorsque les agents de terrain de Concern ont visité le village, ils ont parlé à Asrat de la démarche de soins thérapeutiques basés en communauté et ont contrôlé chacun de ses enfants. Le personnel de santé a diagnostiqué la malnutrition de Meron et a pressé Asrat de l'emmener à la prochaine séance de dépistage et de distribution alimentaire pour un bilan médical et un traitement si nécessaire. Grâce à ce programme thérapeutique de terrain (Outreach Therapeutic Programme, OTP), Meron a reçu une alimentation adéquate incluant le « plumpy-nut », qui contient les substances nutritives et les vitamines d'une ration de 2 semaines. Asrat a pu alors rester à domicile pour prendre soin de ses autres enfants et assumer ses responsabilités domestiques. Deux mois plus tard, la malnutrition sévère de sa fille diminuait mais elle nécessitait encore des soins continus pour éviter toute rechute. Elle a reçu l'alimentation complémentaire « Famix » pour sa fille, aux mêmes postes de dépistage et de distribution Concern, avec les autres mères suivant le programme. Après deux autres mois d'alimentation complémentaire, Meron était complètement guérie et ne nécessitait plus de traitement.

Témoignage :

Sur le terrain :


Carte

Galerie photo