Cliquez pour fermer

Fermer

Afghanistan

Cliquez pour agrandir la carte

Quels sont les besoins?

La population afghane souffre du conflit armé et de fréquentes catastrophes naturelles depuis plus de 30 ans.

Les combats entre les groupes armés non étatiques et les forces de sécurité afghanes et internationales se limitaient jusqu'à présent au sud et à l’est de l’Afghanistan. Aujourd'hui, le conflit s’est étendu aux régions du nord et de l'ouest, et le retrait envisagé des forces internationales en 2014 pourrait détériorer encore la sécurité. Les personnes ayant fui leur foyer ont été plus nombreuses en 2012 que l'année précédente. D'après les derniers chiffres de l'agence des Nations unies pour les réfugiés (HCR), 482 000 Afghans sont déplacés au sein de leur propre pays. Usés par cet interminable conflit, les habitants des provinces touchées ont besoin d'un soutien psychosocial et d'être protégés contre la violence. Ils ont également un besoin urgent de biens de première nécessité: nourriture, médicaments, soins de santé, eau potable et hébergement.

Les conséquences des inondations, des sécheresses, des avalanches et des tempêtes de sable qui se produisent à un rythme inquiétant sont d'autant plus importantes que la capacité du gouvernement à les atténuer est limitée. Chaque année, des centaines de milliers de personnes touchées par des catastrophes naturelles ont besoin de l'aide humanitaire internationale.

Les réfugiés afghans au Pakistan (1,7 million) et en Iran (840 000) ayant choisi de retourner chez eux volontairement ont aussi besoin d’aide pour y reconstruire leur vie.

En quoi consiste notre aide?

Depuis 17 ans, le service d'aide humanitaire et de protection civile de la Commission européenne (ECHO) sauve des vies en Afghanistan, en fournissant une aide indépendante, neutre et impartiale, dont le montant s'élève jusqu'ici à 520 millions d'euros.

Les 30 millions d'euros d'aide octroyés par l'intermédiaire des partenaires d'ECHO en 2012 ont permis de fournir des services de protection à des personnes déplacées, à des détenus et à des réfugiés forcés de retourner dans le pays. Les familles touchées par le conflit et les catastrophes naturelles ont reçu de la nourriture, des soins de santé, de l'eau potable et un logement. Une partie des fonds a également été consacrée au retour des réfugiés, et plus particulièrement à leurs besoins en matière d'eau et d'hébergement. Un montant supplémentaire de 30 millions d'euros a été octroyé à l'aide humanitaire en 2013.

ECHO aide les organisations humanitaires à accéder aux personnes qui en ont le plus besoin, malgré les risques liés à l'insécurité, en finançant les services de coordination et de sécurité, ainsi que l'acheminement aérien de l'aide humanitaire d'urgence.

Depuis toutes ces années, ECHO prône le respect du droit humanitaire international et de ses principes dans ses relations avec les parties au conflit. Il le fait pour préserver cette indépendance qui lui permet d'atteindre les personnes pour lesquelles l'aide est une question de survie.


Témoignages du terrain


Information complémentaire

Autres sites web de l'UE sur l'Afghanistan :