Chemin de navigation

Autres outils

Programme «Traducteur invité» (VTS)

Chaque année, certains de nos traducteurs partent travailler une à deux semaines dans des universités, des organismes publics ou des entreprises privées, dans toute l'Union européenne (UE). Nous pouvons ainsi partager et approfondir nos connaissances avec les organismes partenaires.

Nous proposons

  • des ateliers de traduction
  • des exposés et des discussions sur le travail mené par la DG Traduction
  • la présentation des outils techniques utilisés par nos traducteurs (bases de données terminologiques, outils CAT et traduction automatique)

Ce programme offre à nos traducteurs la possibilité de pratiquer leurs langues étrangères ou, s'ils se rendent dans un pays parlant leur langue maternelle, d'élargir et d'approfondir leurs connaissances dans des domaines spécifiques.

Partage de connaissances

Les visites effectuées dans les universités permettent de:

  • renforcer la coopération entre le monde de la traduction dans les institutions de l'UE et les universités européennes;
  • contribuer à la formation de futurs professionnels de la traduction;
  • promouvoir le multilinguisme;
  • faire connaître les institutions européennes;
  • renforcer les compétences de nos traducteurs.

Tous les programmes de master de traduction enseignés dans des universités de l'UE peuvent demander à participer au programme. Toutefois, la priorité est donnée aux membres du réseau du master européen en traduction.

Les détachements dans des organismes publics — ministères et banques centrales, principalement — permettent aux experts nationaux et aux traducteurs de la Commission de se consulter et de constituer des réseaux dans le domaine terminologique, contribuant ainsi à l'harmonisation des termes employés dans la législation nationale et européenne.

Les entreprises privées pouvant accueillir des traducteurs de la DG Traduction sont:

  • les entreprises disposant d'un service de traduction;
  • les entreprises utilisant une terminologie spécialisée (laboratoires, unités de production, banques et autres organismes financiers);
  • les entreprises spécialisées en communication (médias, notamment).

Postuler

Contactez-nous si votre organisme souhaite accueillir un de nos traducteurs.

  • Les détachements ont lieu entre les mois de février et de décembre.
  • Les projets sont sélectionnés en novembre-décembre, pour l'année suivante.
  • Les détachements dépendent des disponibilités des traducteurs concernés.

Ce qu’en disent nos traducteurs…

Wolfgang Coch

«À l’aide d’exercices pratiques de traduction utilisant des textes représentatifs de notre travail, j’ai pu contribuer concrètement à la formation d’apprentis traducteurs en Pologne. En outre, mes exposés sur notre travail à la DG Traduction ont aidé ces étudiants hautement motivés à comprendre ce que signifie le multilinguisme dans les institutions de l’UE.»

Wolfgang Coch, traducteur allemand, sur son travail à l'université de Wrocław (Pologne)


Mariano Martín Rodríguez

«J’ai eu le privilège de m'entretenir et de travailler avec certains des plus grands spécialistes de la traduction en Roumanie. J’ai constaté chez mes étudiants une grande amélioration dans la maîtrise des techniques de traduction vers la fin de mon séjour, preuve que je leur ai été utile. C’est extrêmement satisfaisant.»

Mariano Martín Rodríguez,traducteur espagnol, sur son travail à l'université de Babeş-Bolyai (Cluj-Napoca, Roumanie)

… leurs hôtes…

Anca Greere

«Les étudiants ont apprécié tout particulièrement les exposés interactifs et les cours proposés par le traducteur invité. Ils se rendent mieux compte que ce qu’ils apprennent est en adéquation avec le monde professionnel. Les enseignants étaient ravis de travailler avec un professionnel à même de confirmer et de renforcer leur approche.»

Anca Greere,directrice du département de terminologie et de traduction, université de Babeş-Bolyai (Cluj-Napoca, Roumanie)

… et leurs étudiants

Mirela Mohan

«Les exposés consacrés aux institutions de l'UE et aux outils de traduction qu'elles utilisent nous ont été très utiles. Ils nous ont aidés à comprendre les méthodes de travail et les exigences de qualité de la DG Traduction.»

Mirela Mohan,étudiante en master de traduction et de terminologie, université de Babeş-Bolyai (Cluj-Napoca, Roumanie)