Chemin de navigation

Print versionDecrease textIncrease textSubscribe to our RSS Feed
DG Interpretation Conference Video Portal
DG Interpretation Conference Streaming Portal
EU careersTREATY of Lisboneurope directPresidency
DG Interpretation

Master pan-africain en interprétation de conférence et traduction (PAMCIT)

Le Projet AfricainLe Projet PAMCIT d'interprétation de conférence et de traduction a pour but de promouvoir l'implantation de formations à l'interprétation de conférenceexternal link, la traduction external linket l’interprétation dite «de service public» sur le continent africain.

Le processus d'intégration régionale à l'Ĺ“uvre en Afrique a eu pour corollaire la multiplication des organisations régionales et internationales, et par conséquent du nombre de réunions, conférences et documents à traduire.

Clip vidéo sur le Projet Africain, le précurseur du PAMCIT

Grâce au Projet PAMCIT, un certain nombre de centres d'excellence pour la formation à ces disciplines ont vu le jour en Afrique. Ils dispensent une formation de deux ans au niveau Masters qui débouche sur l'obtention des Masters d'interprétation de conférence ou de traduction.

Cette initiative vise à pallier la pénurie de professionnels de ces disciplines en Afrique. Elle s'inscrit dans le droit fil d'autres initiatives visant le même objectif : assurer l'émergence d'une nouvelle génération d'interprètes et de traducteurs en Europe, en Asie, et aux Etats-Unis.

Comment y participer?

Le Projet AfricainSi vous voulez devenir interprète et êtes intéressé(e) par ces formations, prenez contact avec l’une de ces universités. Vous devez maîtriser parfaitement une ou deux langues outre votre langue maternelle ou principale.

Vous devrez passer avec succès les épreuves d'admission organisées par chaque université. Vous trouverez les détails de la procédure et des conditions d’inscription aux épreuves sur le site web des différentes universités.

Les formations sont implantées à :

D’autres formations seront vraisemblablement lancées à plus long terme à l’Université Ain Shams du Caire, Faculty of Al alsunexternal linket en Afrique du Sud, University of Withwatersrand.external link

Contexte

Le Projet AfricainLes universités participantes ont signé un protocole d’accord et s’engagent à suivre le même curriculum, et à aligner leurs méthodes de sélection, d’enseignement et de validation des formations. Leur structure en réseau de centres d’excellence, implantés dans les différentes zones linguistiques du continent, permet la mobilité des étudiants et des formateurs à l’intérieur d’un véritable réseau panafricain.

Ce sont les chefs des services linguistiques de différentes organisations internationales (Nations Unies, Commission européenne, Parlement européen, Union Africaine, Secrétariat ACP, Banque Africaine de développement…) qui ont pris la décision de lancer le « Projet Africain », le précurseur du PAMCIT, à l'occasion de la Première Conférence Panafricaine sur l’interprétation de conférence, la traduction et l’interprétation de service public qui s'est tenue au Siège des Nations Unies à Nairobi, en février 2009.

Cette décision, consignée dans la Déclaration de Gigiri adoptée lors de la conférence de Nairobi, faisait suite à la présentation d'un rapport intitulé "Languages matter", élaboré par M. Noël Muylle, consultant, à la requête du Secrétariat général des Nations Unies.

Cet état des lieux de la situation de l’interprétation et la traduction en Afrique pointait la rareté des structures de formation et le manque de professionnels de ces disciplines pour faire face à la demande croissante de ces services.

Le Projet AfricainLa Direction générale de l’interprétation de la Commission européenne fait partie des membres institutionnels du Projet. Elle s’est engagée à accompagner et soutenir les universités désireuses d'héberger ces centres et de dispenser ces formations d’excellence.

Riche d’une longue expérience de la formation d’interprètes, elle a contribué à l’élaboration des curriculums et fournit une assistance à la formation des formateurs (interprètes professionnels souhaitant acquérir les outils pédagogiques pour enseigner le métier d’interprète) et à la formation des étudiants (à travers des missions d’assistance pédagogiques au sein des universités).

Matériel d'interprétationEn tant que de besoin, elle fait un travail de consultance pour l’acquisition du matériel sophistiqué nécessaire à l’enseignement de l’interprétation de conférence.

Sa présence aux épreuves d’entrée et de fin d’études, au côté d’autres représentants d’organisations internationales, est une garantie de la qualité des diplômes décernés

Photos

Cliquez sur les vignettes pour agrandir
Le Projet Africain jpeg - 96 KB [96 KB] Le Projet Africain jpeg - 90 KB [90 KB]
Le Projet Africain jpeg - 92 KB [92 KB] Le Projet Africain jpeg - 156 KB [156 KB]
Le Projet Africain jpeg - 128 KB [128 KB] Le Projet Africain jpeg - 150 KB [150 KB]
Le Projet Africain jpeg - 162 KB [162 KB] Le Projet Africain jpeg - 124 KB [124 KB]
Le Directeur général Marco Benedetti au Cameroun jpeg - 32 KB [32 KB] Le Directeur général Marco Benedetti au Cameroun jpeg - 32 KB [32 KB]