Chemin de navigation

Print versionDecrease textIncrease textSubscribe to our RSS Feed
DG Interpretation Conference Video Portal
DG Interpretation Conference Streaming Portal
EU careersTREATY of Lisboneurope directItalian Presidency 2014
DG Interpretation

Envie d'interpréter pour la DG Interprétation?

Franz Lemaître, chef d'unité de l'interprétation de langue française à la Commission européenne, nous parle des exigences pour devenir un interprète en langue française.

Courriel : Franz.Lemaitre@ec.europa.euexternal link

Opportunités d'emploi à la DG Interprétation:

Il y a deux façons d'exercer le métier d'interprète au sein de la DG Interprétation:

Les interprètes fonctionnaires et free-lances effectuent le même travail mais en tant qu'interprète fonctionnaire, vous aurez accès à une série d'avantages, y compris un programme d'apprentissage tout au long de la vie, la sécurité d'emploi et la possibilité de travailler au sein d'autres départements de la Commission si vous souhaitez réorienter votre carrière ultérieurement. En revanche, en tant que free-lance, vous jouirez d'une plus grande liberté étant donné que vous ne serez pas lié(e) à une seule institution ou à un seul employeur.

Profil recherché:

Pour devenir interprète à la DG Interprétation, vous devrez:

  • maîtriser à la perfection votre langue maternelle,
  • connaître au moins 2 autres langues de l'UE,
  • être titulaire d’un master en interprétation OU
  • être titulaire d'une licence dans n'importe quelle discipline ET être titulaire d'une qualificationde troisième cycle en interprétation de conférence OU disposer d'une expérience professionnelle dans ce domaine (l'interprétation pour les tribunaux, dans le milieu social etc. ne peut être prise en compte dans le calcul de l'expérience),
  • être passionné par les langues,
  • vous intéresser de près à l'actualité.

Si vous souhaitez travailler vers le français, votre combinaison linguistique devrait idéalement inclure l’anglais ou l'allemand. Vous devrez faire preuve d'une compréhension extrêmement fine de ces langues, même s'il ne vous sera pas nécessaire de les parler couramment.

Veuillez cliquer sur ce lien pour consulter une liste d'universités pdf - 326 KB [326 KB] qui collaborent régulièrement avec la DG Interprétatio.

Pour éviter les malentendus habituels sur les profils que nous recherchons, référez-vous à la rubrique Interprétation: démêler le vrai du faux.

Pourquoi travailler pour nous?

- La diversité:

Le métier d'interprète est tout sauf routinier! Les interprètes sont amenés à travailler dans de multiples endroits différentsexternal linket abordent un éventail de sujets extrêmement variés, en présence de représentants de toute l'Europe.

Les interprètes free-lances ont également le loisir de combiner l'interprétation et bien d'autres activités telles que l'art, la musique, le sport ou la traduction.

- Un excellent équilibre entre la vie professionnelle et la vie de famille:

La Commission européenne s'engage à aider son personnel à atteindre cet équilibre capital entre le travail et la vie privée.

Congés:

Les fonctionnaires se voient garantir un minimum de 24 jours ouvrables de congés annuels.

Famille:

La Commission est très attentive aux besoins des familles. Les enfants de son personnel ont accès à:

  • des crèches,
  • des garderies postscolaires,
  • es garderies (pendant les vacances scolaires de Pâques et d'été).

Les parents peuvent inscrire leurs enfants dans les Écoles européennesexternal link, qui ont pour but de dispenser un enseignement multiculturel et multilingue aux niveaux maternel, primaire et secondaire.

Les parents ont également droit à:

  • un congé de maternité,
  • un congé parental de six mois maximum à temps plein pour chaque enfant.

Pour plus d'informations sur les droits et les responsabilités de tous les fonctionnaires, veuillez consulter le statut du personnel external link.

- Formation linguistique continue sur le lieu de travail:

La DG Interprétation encourage ses interprètes fonctionnaires à apprendre de nouvelles langues et organise des formations linguistiques durant le temps de travail pour les langues prioritaires.

L'apprentissage d'autres langues est également encouragé, mais dans ce cas, la DG Interprétation n'organise pas de cours durant le temps de travail.

Dans le cadre de leur apprentissage linguistique, les interprètes fonctionnaires ont le droit de séjourner à l'étranger dans le pays où la langue d'apprentissage est parlée. Les free-lances souhaitant apprendre de nouvelles langues peuvent également bénéficier d'un soutien.

- Un environnement de travail agréable:

La DG Interprétation est un employeur soucieux de l'égalité des chances et s'enorgueillit d'offrir à son personnel un environnement de travail convivial et accueillant, en organisant des activités propres à la DG. Elle dispose par exemple de son équipe de football et réunit son personnel autour d'initiatives telles que les "journées vertes" et bien d'autres événements encore.

- Des salaires de départ compétitifs et autres avantages:

Votre salaire d'interprète fonctionnaire dépend de votre expérience. Les interprètes débutants sont recrutés au grade AD5, les interprètes expérimentés au grade AD7. Pour plus de détails, cliquez ici.external link

Pour un free-lance débutant, la rémunération journalière nette est de 310 euros environ.

Pour un free-lance expérimenté, la rémunération journalière nette est de 400 euros environ. Vous passez dans cette catégorie dès que vous avez travaillé 250 jours pour les institutions européennes.

En plus de leur rémunération journalière, les free-lances reçoivent environ 100 euros (débutants) ou 130 euros (expérimentés) pour chaque journée travaillée; cette somme est versée à une assurance pension privée. Ils sont également couverts par une assurance maladie lorsqu'ils travaillent pour les institutions. Pour en savoir plus sur les avantages dont bénéficient les free-lances, cliquez ici.

Comment poser sa candidature?

Interprète fonctionnaire:

Pour le recrutement d'interprètes fonctionnaires, la procédure de sélection s'appuie sur des concours généraux permettant de garantir un accès équitable à tous les citoyens.

Ces procédures sont organisées en fonction des besoins en personnel des différentes unités d'interprétation des trois institutions (le Parlement européen, la Commission européenne et la Cour de justice de l'Union européenne); elles se répètent généralement tous les 4 ou 5 ans environ pour chacune des langues. Pour être retenus, les candidats doivent répondre à une série de conditions concernant leurs qualifications et leurs connaissances linguistiques.

À l'issue d'une procédure de présélection, les candidats retenus seront invités à se rendre dans un centre d'évaluation où l'on testera leurs compétences générales et leurs compétences en interprétation consécutive et simultanée.

Ces concours sont organisés chaque année par l'EPSOexternal link, l'Office de sélection du personnel des Communautés européennes, et les interprètes fonctionnaires sont recrutés parmi une liste de lauréats.

Pour plus d'informations, veuillez consulter le site internet de l'EPSO: http://europa.eu/epso/index_fr.htmexternal link

Interprète free-lance:

Les institutions communautaires sont intéressées par des candidats travaillant vers ou à partir des langues des 27 États membres (28 en comptant le croate, l'adhésion de la Croatie étant prévue pour le 1er juillet 2013) ou des pays prenant part actuellement à des négociations d'adhésion. Toutefois, les profils linguistiques requis sont sujets à modifications et varient d'une unité linguistique à l'autre. Par conséquent, toute candidature valable sera prise en compte.

Comment se présenter?

Afin d'obtenir l'accréditation, un interprète free-lance doit réussir un test d'interprétation interinstitutionnelexternal link. Pour avoir accès à ce type de test, vous devez être en possession:

  • d'un titre universitaire reconnu en interprétation de conférence,
  • d'un titre universitaire reconnu dans n'importe quelle discipline et d'une qualification de troisième cycle en interprétation de conférence, ou encore
  • d'un titre universitaire reconnu dans n'importe quelle matière ainsi que d'une preuve de votre expérience en interprétation de conférence consécutive et simultanée. (Veuillez noter que l'expérience en tant qu'interprète devant les tribunaux, interprète de liaison, interprète d'entreprise, ne peut pas être prise en compte en tant qu'interprétation de conférence.)

Les interprètes free-lances ne sont soumis à aucune condition liée à la nationalité et toutes les langues du monde sont susceptibles d'être prises en considération.

Pour de plus amples informations sur les profils linguistiques que recherchent actuellement les services d’interprétation des Institutions européennes, cliquez ici external link.

Si vous pensez satisfaire aux conditions préalables à l'organisation d'un test, vous devriez remplir un formulaireexternal link d'inscription en ligne, envoyer des copies de votre CV, titres et/ou diplômes détaillant les notes obtenues pour chaque cours d’interprétation, ainsi que, le cas échéant, les pièces justificatives attestant dûment une expérience comme interprète. Pour les langues qui ne sont pas couvertes par un diplôme, il est nécessaire de présenter des éléments démontrant comment les connaissances linguistiques ont été acquises (par exemple une attestation ou une déclaration personnelle).
Vous pouvez poser votre candidature à n'importe quel moment.

Une fois cette demande introduite vous recevrez un accusé de réception.

Quand puis-je passer le test?

Les tests sont organisés en fonction des besoins. Un calendrier des tests (cf. 2014 external link) est établi chaque année, mais est susceptible d'être modifié à tout moment. En principe, des tests sont organisés chaque année pour toutes les langues de l'UE. Dès qu'un test correspondant à votre profil sera prévu, un comité de sélection examinera votre candidature. Vous recevrez alors un avis vous informant:

  • que votre demande a été reçue et que vous êtes invité à un test ;
  • ou que votre profil linguistique est intéressant mais ne correspond pas à nos priorités ; dans ce cas vous ne serez pas convoqué à un test dans l’immédiat mais votre demande sera gardée en réserve pour une période donnée pendant laquelle vous ne devrez pas réintroduire de candidature ;
  • ou que votre profil linguistique ne correspond pas à nos besoins, raison pour laquelle votre candidature n’a pas été reçue ;
  • ou que vous ne disposez pas du diplôme universitaire requis ou de l'expérience professionnelle requise et que par conséquent votre dossier n'a pu être retenu.

Veuillez noter que la participation à un test se fait sur invitation uniquement.

En quoi consiste le test?

Les candidats sont évalués par un panel d'interprètes professionnels des trois services d'interprétation de l'UE.

Lors du test, il vous sera demandé d'interpréter des discours à la fois en consécutive et en simultanée (environ 6 minutes pour la consécutive et 10 minutes pour la simultanée) à partir de vos langues passives (glossaire) et vers votre ou vos langue(s) active(s), en fonction du profil linguistique que vous proposez.

Un discours au moins portera sur un sujet relatif à l’UE. A l’issue du test le jury vous communiquera sa décision. Sachez que des discours enregistrés sont susceptibles d'être utilisés pour le test en mode simultané. Pour certaines langues, le test d'accréditation est organisé en deux parties. Vous ne serez accrédité(e) que lorsque vous aurez réussi tous les tests. Dans ce document, vous trouverez les critères de notation pdf - 32 KB [32 KB] utilisés pour évaluer la performance des candidats (liste non exhaustive).

Que se passe-t-il ensuite?

En cas de réussite, votre nom et vos coordonnées seront encodés dans la base de données commune contenant la liste des interprètes free-lances accrédités auprès des Institutions européennes. Veuillez noter que la réussite au test d'accréditation interinstitutionnel et l'inscription sur la liste commune n'ouvrent pas de droit automatique au recrutement.

En cas d'échec, si le jury estime que vous avez du potentiel, il peut vous recommander de représenter votre candidature à un test.

Pour consulter les conditions de remboursement partiel des frais de déplacement et per diem, veuillez cliquer sur ce lienexternal link.

Langues non-UE

Nous sommes également confrontés à un besoin limité d'interprétation pour l'arabe, le chinois, le japonais, le russe et d'autres langues non-UE (en anglais uniquement).

Si votre combinaison linguistique inclut le croate, le serbe, le bosnien ou le monténégrin, veuillez prendre connaissance de cette note pdf - 8 KB [8 KB] Deutsch (de) et nous contacter à l'adresse SCIC-Signalaicexternal link pour plus d'informations.