EUROPA > European Commission > DG Health and Consumer Protection  Contact | AZ-Index | Search | What's New? | Subscribe | Home 
 
left
  slide
right
transtrans
 

es en fr

Santé et protection des consommateurs

Press releases

Bruxelles, le 24 novembre 2000

Déclaration de David Byrne concernant de nouveaux cas d'ESB décelés en Allemagne et en Espagne

David Byrne, commissaire européen responsable de la santé et de la protection des consommateurs, a déclaré aujourd'hui qu'il n'était malheureusement pas surpris d'apprendre que des cas d'ESB avaient été découverts en Allemagne et en Espagne Depuis des années la Commission européenne attire l'attention sur le fait que des cas d'ESB pourraient survenir dans d'autres États membres. L'Allemagne et l'Espagne en particulier ont été identifiées comme des pays où l'on risquait de trouver l'ESB. Le commissaire a invité instamment ces États membres à s'assurer que la législation communautaire récemment introduite pour éliminer les matériels à risques spécifiés (MRS) était pleinement appliquée. Il a insisté sur le fait que "l'on ne devait pas prendre de risques inutiles avec la santé publique".

Les MRS sont des tissus tels que la cervelle, la moelle épinière et l'iléon, qui sont une source potentielle d'infectivité au regard de l'ESB. Le retrait des MRS de la chaîne alimentaire humaine et animale constitue la mesure individuelle la plus efficace pour lutter contre l'ESB et protéger la santé publique. Bien que, dans la plupart des États membres, les MRS soient retirés du bétail abattu depuis de nombreuses années maintenant, ce n'est que très récemment que des pays comme l'Allemagne et l'Espagne ont accepté de le faire. Les initiatives de la Commission européenne en la matière ont été bloquées pendant près de quatre ans à cause de l'opposition de ces États membres, qui se disaient indemnes d'ESB. M. Byrne a souligné que si l'Allemagne, l'Espagne et d'autres pays estiment que les contrôles concernant la présence de farines de viande et d'os dans l'alimentation animale n'ont pas été totalement respectés, alors "il est urgent de prendre des mesures de précaution".

Le commissaire a déclaré ne pas avoir reçu de réponses satisfaisantes aux questions sur les contrôles qu'ils avait posées aux ministres la semaine dernière. Les informations fournies par les ministères étant insuffisantes, M. Byrne a indiqué qu'il insisterait pour que des mesures de contrôle maximales aux fins de la protection des consommateurs soient adoptées lors de la réunion spéciale des ministres de l'agriculture, prévue pour le 4 décembre prochain. "Nous devrons peut-être prendre d'importantes mesures de protection de la santé au niveau de l'Union européenne pour faire en sorte que la santé des consommateurs ne soit pas mise en danger."

M. Byrne a demandé à la Présidence d'associer d'autres ministres, ceux de la santé notamment, à la discussion du 4 décembre.

Publié le 29/11/2000

Top

Press releases
FOOD SAFETY | PUBLIC HEALTH | CONSUMER PROTECTION | DIRECTORATE GENERAL "HEALTH & CONSUMER PROTECTION"

 
lefttranspright

 

  printable version  
Public HealthFood SafetyConsumer Affairs