EUROPA > European Commission > DG Health and Consumer Protection  Contact | AZ-Index | Search | What's New? | Subscribe | Home 
 
left
  slide
right
transtrans
 

de en fr

Santé et protection des consommateurs

Press releases

Bruxelles, le 15 mai 2001

Fièvre aphteuse: résultats du Comité vétérinaire permanent

Le Comité vétérinaire permanent (CVP) a approuvé aujourd'hui plusieurs propositions de la Commission relatives à la fièvre aphteuse. Celles-ci portent sur les Pays-Bas, les mesures concernant l'ensemble de l'Union européenne et le Brésil.

Pays-Bas

Dès la semaine prochaine, le transport de bovins et de porcins vivants à partir d'exploitations néerlandaises directement vers un abattoir situé dans un autre État membre sera autorisé, moyennant notification à l'État membre de destination et de transit. Cette décision ne s'applique qu'aux animaux provenant des régions situées au sud de l'axe fluvial Rijn-Waal-Merwede et à l'ouest de l'autoroute A 27.

Mesures concernant l'ensemble de l'Union européenne

Les restrictions applicables à l'ensemble de l'Union européenne concernant les mouvements de bovins et de porcins vivants seront encore assouplies. L'autorisation des autorités compétentes de l'État membre d'où partent des animaux provenant de régions précédemment soumises à des restrictions sera toujours nécessaire, mais une simple notification aux autorités vétérinaires de l'État membre de destination suffira (une autorisation officielle ne s'impose plus). Les restrictions portant sur les mouvements d'autres animaux sensibles à la fièvre aphteuse, tels que les ovins et les caprins, restent en vigueur.

Brésil

La présence de foyers de fièvre aphteuse dans la région de Rio Grande do Sul au Brésil a été confirmée. Afin d'empêcher la propagation de la maladie, les autorités brésiliennes ont mis en place un programme de vaccination des bovins dans la région touchée.

Vu cette situation, le CVP a approuvé une proposition de la Commission visant à suspendre l'importation de toute viande fraîche d'espèces sensibles à la fièvre aphteuse en provenance de la région de Rio Grande do Sul. L'importation de viande fraîche désossée produite au plus tard le 9 mai est toujours autorisée. Le CVP est convenu d'étudier les informations transmises par le Brésil après l'achèvement du programme de vaccination, dans le but de permettre la reprise de l'importation de viande fraîche désossée 30 jours à compter de la fin de la vaccination.

Publié le 16/05/2001

Top

Press releases
FOOD SAFETY | PUBLIC HEALTH | CONSUMER PROTECTION | DIRECTORATE GENERAL "HEALTH & CONSUMER PROTECTION"

 
lefttranspright

 

  printable version  
Public HealthFood SafetyConsumer Affairs