EUROPA > European Commission > DG Health and Consumer Protection  Contact | AZ-Index | Search | What's New? | Subscribe | Home 
 
left
  slide
right
transtrans
 

de en fr nl

Santé et protection des consommateurs

Press releases

Bruxelles, le 28 mars 2001

Fièvre aphteuse: les résultats du Comité vétérinaire permanent

Le Comité vétérinaire permanent (CVP) a examiné hier la situation en ce qui concerne la fièvre aphteuse en Irlande, au Royaume-Uni, aux Pays-Bas et en France. Les propositions de reconduction des mesures de protection présentées par la Commission européenne pour ces quatre États membres ont trouvé un écho favorable.

Royaume-Uni

Le Comité a prorogé les restrictions existantes, mais il a décidé de mettre en place une approche régionalisée pour l'Irlande du Nord. Ceci signifie que l'expédition de produits non traités ne sera interdite qu'à partir de la zone où le seul et unique foyer s'est déclaré en Irlande du Nord. Les mesures de protection suivantes seront maintenues: interdiction d'exporter des animaux vivants suspects frappant l'ensemble du territoire du Royaume-Uni et interdiction d'expédier vers d'autres régions du pays, vers les autres États membres et vers les pays tiers de la viande fraîche et des produits de viande, du lait et des produits du lait ainsi que d'autres produits d'animaux dérivés de ces espèces, à partir de la Grande-Bretagne et des districts de Newry et de Mourne dans le comté d'Armagh en Irlande du Nord, sauf si ces produits ont été soumis à un traitement approprié.

Irlande

En ce qui concerne l'Irlande, les mesures de protection déjà adoptées ont été reconduites: interdiction d'exporter des animaux vivants suspects frappant l'ensemble du territoire de l'Irlande et interdiction d'expédier vers d'autres parties du pays, d'autres États membres et des pays tiers de la viande fraîche et des produits de viande, du lait et des produits du lait ainsi que d'autres produits animaux dérivés de ces espèces, à partir du comté de Louth, sauf si ces produits ont été soumis à un traitement approprié.

Ces deux propositions devraient être officiellement adoptées par la Commission le
3 avril, c'est-à-dire la veille du jour de l'expiration des mesures en place. Le CVP se réunira à nouveau cet après-midi et peut-être demain en vue d'examiner la situation en ce qui concerne la fièvre aphteuse en France et aux Pays-Bas ainsi que d'autres problèmes liés à cette maladie.

Les Pays-Bas

Aux Pays-Bas, les mesures de protection mises en place ont été prorogées jusqu'au 6 avril. Ces mesures prévoient une interdiction d'exporter des animaux vivants suspects frappant l'ensemble du territoire des Pays-Bas et l'interdiction d'expédier vers d'autres parties du pays, d'autres États membres et des pays tiers de la viande fraîche et des produits de viande, du lait et des produits du lait ainsi que d'autres produits animaux dérivés de ces espèces, à partir des provinces de Gueldre, d'Overijjsel, de Flevoland et du Brabant septentrional, sauf si ces produits ont été soumis à un traitement approprié.

France

En France, différentes mesures ont été adoptées. Une interdiction générale frappant l'ensemble du territoire français a été proposée en ce qui concerne l'expédition d'animaux vivants suspects, de viande fraîche et de produits de viande, de lait et de produits du lait ainsi que d'autres produits animaux dérivés de ces animaux. Cette mesure s'applique jusqu'au 12 avril mais si aucun nouveau foyer ne s'est déclaré jusqu'au 2 avril et si tous les résultats des tests s'avèrent négatifs, à partir du 3 avril, l'interdiction frappant l'expédition de viande fraîche et de produits de viande, de lait et de produits du lait ainsi que d'autres produits animaux dérivés d'animaux suspects ne s'appliquera plus qu'aux départements de Seine et Marne, de Seine Saint-Denis et du Val-d'Oise, c'est-à-dire la région où le deuxième foyer s'est déclaré.

Le problème des animaux se trouvant dans des zoos et la demande du Royaume-Uni d'envisager une vaccination sont à l'ordre du jour de la réunion d'aujourd'hui.

Publié le 28/03/2001

Top

Press releases
FOOD SAFETY | PUBLIC HEALTH | CONSUMER PROTECTION | DIRECTORATE GENERAL "HEALTH & CONSUMER PROTECTION"

 
lefttranspright

 

  printable version  
Public HealthFood SafetyConsumer Affairs