EUROPA > European Commission > DG Health and Consumer Protection  Contact | AZ-Index | Search | What's New? | Subscribe | Home 
 
left
  slide
right
transtrans
 

de en fr

Santé et protection des consommateurs

Press releases

Bruxelles, le 22 mars 2001

Fièvre aphteuse en Irlande

La Commission européenne a adopté aujourd'hui des mesures de sauvegarde provisoires à la suite de l'apparition d'un foyer de fièvre aphteuse dans le comté de Louth, en Irlande. L'expédition d'animaux vivants des espèces sensibles à la fièvre aphteuse est interdite à partir de toute l'Irlande. En outre, l'expédition de viandes fraîches et de produits à base de viande, de lait et de produits laitiers et d'autres produits provenant d'animaux des mêmes espèces à partir du comté de Louth est interdite, sauf si ces produits font l'objet d'un traitement approprié. Les véhicules utilisés pour le transport des animaux et du lait doivent être désinfectés. Cette décision est applicable immédiatement et jusqu'au 4 avril. Elle sera réexaminée lors de la réunion du comité vétérinaire permanent prévue le 27 mars 2001.

Le 22 mars 2001, un foyer de fièvre aphteuse a été déclaré dans le comté de Louth en Irlande. La maladie avait été détectée quelques semaines auparavant dans une exploitation située dans la zone de surveillance entourant un foyer en Irlande du Nord.

Suite à l'apparition de la maladie au Royaume-Uni, la Commission a adopté le 8 mars des restrictions de mouvements des animaux sensibles à la fièvre aphteuse dans toute l'Union européenne. L'accès de ces espèces aux marchés d'animaux et aux points de rassemblements est interdite et une immobilisation de ces espèces a été décidée, sauf en vue d'abattages directs et en cas de transferts directs d'exploitation à exploitation, sous réserve de l'autorisation des autorités compétentes à la fois du lieu de départ et du lieu de destination. Cette mesure est destinée à garantir que le risque de propagation de la maladie est réduit au minimum dans le cas où un foyer de fièvre aphteuse se déclarerait en dehors du Royaume-Uni.

Les autorités irlandaises mettent déjà en œuvre des actions supplémentaires en vue de contenir et d'éradiquer la maladie. La Commission a cependant décidé aujourd'hui d'adopter des mesures communautaires supplémentaires de sauvegarde provisoires.

Il s'agit notamment d'interdire:

- tout mouvement d'animaux sensibles vivants (espèces bovine, ovine, caprine et porcine et autres biongulés) et de leurs produits germinaux à partir de l'Irlande vers d'autres États membres et les pays tiers;

- toute expédition de produits, notamment de viandes fraîches et de produits à base de viande, de lait et de produits laitiers, de cuirs et de peaux et d'autres produits provenant d'animaux des mêmes espèces à partir du comté de Louth vers d'autres régions d'Irlande, vers d'autres États membres et vers les pays tiers, sauf si ces produits ont été élaborés avant le 20 février 2001 ou s'ils ont subi des traitements de nature à éliminer tout risque de propagation du virus de la fièvre aphteuse (pasteurisation et traitement thermique du lait, traitement thermique des produits à base de viande, traitement des cuirs et peaux).

En outre, les véhicules utilisés pour le transport des animaux et du lait doivent être désinfectés et certaines restrictions des mouvements d'équidés sont mises en place. Ces mesures vont dans le même sens que celles déjà adoptées à l'égard des foyers de fièvre aphteuse en France et aux Pays-Bas.

La Commission surveille activement l'évolution de la situation avec la collaboration totale des autorités vétérinaires d'Irlande et des États membres. La situation sera réexaminée lors d'une réunion du comité vétérinaire permanent le 27 mars 2001.

Publié le 27/03/2001

Top

Press releases
FOOD SAFETY | PUBLIC HEALTH | CONSUMER PROTECTION | DIRECTORATE GENERAL "HEALTH & CONSUMER PROTECTION"

 
lefttranspright

 

  printable version  
Public HealthFood SafetyConsumer Affairs