EUROPA > European Commission > DG Health and Consumer Protection  Contact | AZ-Index | Search | What's New? | Subscribe | Home 
 
left
  slide
right
transtrans
 

de en fr

Santé et protection des consommateurs

Press releases

Bruxelles, le 5 mars 2001

Mm. Fischler et Byrne lancent un large débat sur la qualité, la sécurité et la production des denrées alimentaires

Lors d'une table ronde de haut niveau réunissant aujourd'hui des producteurs et des détaillants de denrées alimentaires ainsi que des experts de la consommation et des scientifiques, M. David Byrne, commissaire chargé de la santé et de la protection des consommateurs, et M. Franz Fischler, commissaire chargé de l'agriculture, du développement rural et de la pêche, ont lancé un débat en vue d'un réexamen stratégique de la production et de la politique alimentaires sous l'angle de la qualité, de la sécurité et des coûts. Les commissaires ont insisté sur la nécessité d'une évolution des mentalités des consommateurs mais aussi des producteurs, afin de garantir le succès des actions visant à améliorer la qualité globale des denrées alimentaires présentes sur le marché. Il s'agit de garantir une offre alimentaire répondant aux exigences et aux attentes des consommateurs en matière de qualité. S'inspirant des idées formulées aujourd'hui lors de la table ronde, les commissaires ont proposé des actions de suivi concrètes, telles que l'organisation de tables rondes similaires dans les États membres, afin de recueillir des propositions pour les politiques communes, ou l'organisation d'une conférence avec le Parlement européen pour examiner le rôle de la politique publique en ce qui concerne la qualité des denrées alimentaires et les méthodes de production.

Présentant cette initiative, M. David Byrne a déclaré : "À l'heure actuelle, les consommateurs exigent des aliments sûrs, sains et savoureux. En tant que responsables politiques, nous cherchons à faire de la qualité une des priorités du dialogue entre les consommateurs et les parties intéressées. Nous nous efforçons de favoriser la recherche de la qualité et de la diversité. Mon souhait est de parvenir à un marché unique des denrées alimentaires fondé sur la qualité".

M. Franz Fischler a, quant à lui, déclaré : "Les méthodes de production modernes doivent privilégier les consommateurs et les attentes vis-à-vis de l'agriculture ont radicalement changé. Une agriculture responsable doit être rentable mais aussi durable du point de vue économique, environnemental et social. Nous devons agir de plus en plus en harmonie avec la nature et ne pas nous opposer à elle. Nous entendons dessiner la future politique agricole commune en tenant compte des souhaits des consommateurs".

La table ronde a examiné les questions ayant trait aux systèmes de production alimentaire locaux, régionaux et mondiaux ainsi que leur impact sur les relations entre les producteurs et les consommateurs. Il s'agissait avant tout d'identifier les aspects nécessitant une analyse et une discussion plus approfondies et non de parvenir, à ce stade, à des conclusions définitives.

Ont notamment été examinés les facteurs déterminant les comportements des consommateurs et des producteurs en ce qui concerne le rapport prix-qualité, ainsi que l'importance croissante accordée à des valeurs éthiques telles que l'environnement, la santé et le bien-être des animaux et la responsabilité sociale.

Le débat s'ouvre à un moment où la qualité des denrées alimentaires est un sujet de préoccupation croissante. L'offre du marché correspond de moins en moins aux attentes des consommateurs. Les représentants des secteurs de l'industrie, des consommateurs et de l'agriculture se félicitent de cette initiative qu'ils jugent opportune et d'une importance stratégique.

En ce qui concerne la sécurité alimentaire, la table ronde a souligné l'importance d'une mise en place rapide d'une autorité européenne indépendante, chargée des denrées alimentaires.

Sur la base des idées formulées lors de la table ronde d'aujourd'hui, les commissaires ont proposé un certain nombre d'actions de suivi visant notamment à :

  • élargir le débat grâce à des tables rondes similaires dans les États membres et recueillir des propositions pour les politiques communes;
  • organiser un débat télévisé à l'échelle européenne et des forums de discussion Internet sur des questions relatives à la qualité, la sécurité et la production des denrées alimentaires;
  • organiser une conférence avec le Parlement européen afin d'examiner le rôle de la politique dans ces domaines;
  • organiser une conférence réunissant les acteurs européens concernés afin d'examiner plus en détail les problèmes en cause;
  • s'appuyer sur les mesures sectorielles de promotion de la qualité existant dans les États membres, en faisant participer les consommateurs, les producteurs et les détaillants;
  • encourager l'approfondissement des analyses et des recherches sur les aspects concernés;
  • examiner les progrès réalisés d'ici un an, à l'occasion d'une nouvelle table ronde de haut niveau.

La qualité des denrées alimentaires sera le thème central de la Journée européenne des consommateurs du 15 mars prochain et les deux commissaires espèrent que les organisations européennes de consommateurs profiteront de cette occasion pour faire avancer la réflexion autour de cette question.

Publié le 13/03/2001

Top

Press releases
FOOD SAFETY | PUBLIC HEALTH | CONSUMER PROTECTION | DIRECTORATE GENERAL "HEALTH & CONSUMER PROTECTION"

 
lefttranspright

 

  printable version  
Public HealthFood SafetyConsumer Affairs