Navigation path

Page navigation

Additional tools

European federation discussed at debate

The feasibility of creating a European federation, the EU’s budget and its programmes for disadvantaged young people were of concern for around 200 Parisians participating in an open discussion with European Commission Vice President Viviane Reding.

English

Responding to questions on the budget, Reding emphasised that in order to have a Europe that takes concrete actions, it needs – in addition to the powers that is has – a "solidarity budget" that allows Europe to react to future challenges.

Asked about her own personal vision for the future, Reding called for a "federalisation of policies that doesn't put into question our preferences or our national and regional specificities".

The debate was held as part of France's annual 'Social Weeks'.

What are the dialogues about?

This event is one of a series of dialogues the Commission is holding in cities in every EU country, giving people an opportunity to speak directly to EU politicians about their rights, the kind of Europe they want to live in, and expectations for the European Union.

They follow a call by European Commission President José Manuel Barroso for an EU-wide debate on proposals to deepen Economic and Monetary Union, and to create a legitimate political union.

"There must be a broad debate all over Europe. A debate of truly European dimension," he said. "We cannot continue trying to solve European problems just with national solutions. This debate has to take place in our societies and among our citizens".

The debates are part of the 2013 European Year of Citizens: an entire year dedicated to your rights as a European citizen.

français

Une fédération européenne au centre des discussions

La faisabilité de créer une fédération européenne, le budget de l'Union européenne et ses programmes pour les jeunes défavorisés: tels étaient les thèmes abordés lors d'une discussion ouverte entre Viviane Reding, vice-présidente de la Commission, et quelque 200 Parisiens.

En réponse à des questions sur le budget, Mme Reding a souligné que, pour que l'Europe puisse prendre des mesures concrètes, elle a besoin, en plus des compétences qui sont les siennes, d'un «budget solidaire» qui lui permette de répondre aux enjeux de demain.

Interrogée sur sa propre vision de l'avenir, Mme Reding a appelé de ses vœux une «fédéralisation des politiques, qui ne remette pas en question nos préférences ou nos spécificités nationales et régionales».

Le débat était organisé dans le cadre des Semaines sociales de France, qui ont lieu chaque année.

Sur quoi portent les dialogues?

Cet événement fait partie d'une série de dialogues organisés par la Commission dans des villes de tous les pays de l'UE. Les participants peuvent discuter directement avec des personnalités politiques de l'UE de leurs droits, de l'Europe dont ils rêvent et de leurs attentes vis-à-vis de l'Union européenne.

Ces dialogues font suite à la demande de José Manuel Barroso, président de la Commission, de susciter un vaste débat européen sur l'approfondissement de l'Union économique et monétaire et la création d'une véritable union politique.

«Il s’agira de mener un large débat à travers toute l’Europe, un débat de dimension authentiquement européenne», a-t-il déclaré. «En effet, essayer de résoudre des problèmes européens en y apportant uniquement des solutions nationales ne rime à rien, et nous ne pouvons continuer ainsi. Ce débat doit avoir lieu dans nos sociétés et parmi nos citoyens.»

Ces dialogues s'inscrivent aussi dans le cadre de l'Année européenne des citoyens, qui mettra l'accent sur les droits des citoyens européens tout au long de 2013.

In brief

  • ABOUT

    Future of Europe

  • WHEN

    23 November 2012

  • WHERE

    Paris, France