Navigation path

Page navigation

Additional tools

Citizens’ Dialogue in Marseille

English

A call for more solidarity

A  lively Citizens' Dialogue took place on 14 November 2013 with Commission Vice-President and EU Justice Commissioner Viviane Reding and the French Minister of Justice, Christiane Taubira.  More than 550 citizens debated issues such as the European Banking Union and the meaning of solidarity with the weaker members of society.

"The single most effective step to stop the speculation against the Eurozone was ECB President Mario Draghi's announcement to do everything to stabilize the common currency.", Commission Vice-President Reding said during a passionate debate which also focused on  the financial crisis. Many citizens were concerned about the role of banks in the crisis and the social impact of decisions taken by the Member States to consolidate their budgets. While Ms Reding underlined that jobs could only be created if businesses had access to credit, French Justice Minister Taubira thought that "we have to consider whether commercial banking and investment banking should not be separated". Both politicians emphasised that only governments and institutions that are legitimised through a strong popular vote can make strong decisions.

A part of the Citizens' Dialogue was taking a new look at the meaning of solidarity by addressing development cooperation with Africa, the rights of children and generational issues. "If there is corruption and a lack of democracy, there is only individual, but no collective prosperity", Christiane Taubira opined.

Viviane Reding advocated taking into consideration all parts of society and practice solidarity with all generations. The same applied to the 10 million Roma in Europe, she argued, and expressed her hope that national governments would make it easier for local administrations to make use of EU funds for the education, health, housing and employment of Roma.

The debate on the future of Europe mainly addressed the question of how citizens can be encouraged to participate. Christine Taubira called for strengthening the capacity of Europeans to live European citizenship; Viviane Reding underscored that Europe has to be present where citizens live and highlighted the important work of the Europe Direct Information Centres.

The Citizens' Dialogue in Marseille is part of a series of some 50 debates in all Member States. Commission President Jose Manuel Barroso and practically all Commissioners are participating in discussions with citizens from all walks of life.

Français

Un appel à plus de solidarité

C'est un dialogue animé avec les citoyens qui a eu lieu le 14 novembre dernier en présence de Viviane Reding, vice-présidente de la Commission et commissaire chargée de la justice, et de Christiane Taubira, ministre française de la justice. Plus de 550 citoyens ont débattu de thèmes tels que l'union bancaire européenne et le sens de la solidarité envers les membres vulnérables de la société.

«L'annonce du président de la BCE, Mario Draghi, de tout faire pour stabiliser la monnaie unique est ce qui a le plus contribué à stopper la spéculation contre la zone euro», a indiqué la vice-présidente Reding durant un débat passionné sur la crise financière. Les citoyens étaient nombreux à se soucier du rôle des banques dans la crise et de l'impact social des décisions prises par les États membres pour assainir leur budget. Alors que Viviane Reding estimait que l'accès des entreprises au crédit était une condition indispensable à la création d'emplois, Christiane Taubira pensait qu'il fallait peut-être envisager une séparation entre la banque commerciale et la banque d’investissement.Les deux responsables ont souligné que seuls les gouvernements et les institutions rendus légitimes par un vote populaire fort pouvaient prendre des décisions fortes.

Le dialogue avec les citoyens a également porté sur le sens de la solidarité, et notamment la coopération au développement avec l'Afrique, les droits des enfants et les questions générationnelles. «Dans les situations de corruption et d'absence de démocratie, il n'existe qu'une prospérité individuelle et non collective», a indiqué Christiane Taubira.

Viviane Reding préconisait de tenir compte de toutes les composantes de la société et de faire preuve de solidarité envers toutes les générations. Elle a fait valoir que ces principes s'appliquaient aussi aux 10 millions de Roms en Europe, et exprimé l'espoir que les gouvernements nationaux permettraient aux administrations locales d'utiliser plus facilement les fonds de l'UE en faveur de l'éducation, de la santé, du logement et de l'emploi des Roms.

Le débat sur l'avenir de l'Europe a principalement porté sur les mesures à prendre pour encourager la participation des citoyens. Christine Taubira a appelé à renforcer la capacité des Européens à vivre leur citoyenneté européenne. Quant à Viviane Reding, elle a souligné que l'Europe devait être présente au cœur de la vie des citoyens, mettant en avant le travail important des centres d'information Europe Direct.

Ce dialogue avec les citoyens à Marseille fait partie d'une cinquantaine de débats organisés dans tous les États membres. Le président de la Commission, José Manuel Barroso, et la quasi-totalité des autres commissaires participent à ces débats avec des citoyens de tous horizons.

In brief

  • WITH

    Viviane Reding, European Commission Vice-President

  • ABOUT

    Rights of the European citizens, the European answer for the economic crisis and visions for Europe for 2020

  • WHEN

    14.11.2013 at 18.00 CET.

  • LIVE

    You can watch the summary of the debate here

  • WHERE

    Dock des Suds, 12rue Urbain V, 13002 Marseille

Comments from the live debate