Commission européenne - Culture

DG Education et culture
send this page to a friend  Print version Decrease text Increase text
culture logo

Historique des Capitales européennes de la culture

Commencement

L'idée de «ville européenne de la culture» serait née en janvier 1985 d'une conversation informelle entre Melina Mercouri et Jack Lang, alors ministres grec et français de la culture, alors qu'ils attendaient leur avion à l'aéroport d'Athènes.

Mme Mercouri a développé l'idée et, le 13 juin 1985, le projet de ville européenne de la culture était lancé par la résolution des ministres européens de la culture, dans le but de contribuer au rapprochement des peuples d'Europe.

Évolution

De 1985 à 2004, les villes européennes de la culture ont été choisies par les ministres de la culture des États membres (réunis au sein du Conseil), en fonction des critères établis dans les conclusions du Conseil du 12 novembre 1992.(lien)

En 1990, les ministres de la culture ont adopté une autre résolution, qui a donné le jour à un événement culturel parallèle: le Mois culturel européen. Il se déroulait chaque année dans une ville située dans n'importe quel pays européen respectant la démocratie, le pluralisme et l'État de droit. Cet événement devait surtout profiter aux pays d'Europe centrale et orientale à une époque très précise de leur histoire. Il n'est plus d'actualité.

La Commission européenne a d'emblée accordé son soutien financier à ces deux événements. Une étude menée par John Myerscough entre 1985 et 1994 («European Cities of Culture and Cultural Months») a montré leurs répercussions positives sur les villes concernées.

Exceptionnellement, neuf villes ont été choisies comme Capitales européennes de la culture en 2000, pour des raisons symboliques.

Capitale européenne de la culture

Capitales européenne de la culture et Mois culturels – passé, présent et futur

En 2005, des changements pour la sélection de la "Capitale européenne de la culture" ont été introduits (noter aussi le changement du nom). L'événement est maintenant restreint aux villes des pays de l'Union européenne qui l'accueilleront à tour de rôle dans un ordre pré-établi.

Étant donné le succès de l'événement et le nouveau champ d'action de l'Union européenne dans le domaine de la culture (voir l'article 151 du traité CE), le Parlement européen et le Conseil des ministres ont adopté la décision 1419/1999/CE concernant la désignation des Capitales européennes de la culture.

La décision fixe l'ordre dans lequel les États membres accueillent l'événement et indique que les propositions des villes candidates seront évaluées par un jury international, en fonction de critères précis. Les pays européens non membres de l'Union peuvent également présenter leur candidature. Les Capitales ont été choisies selon ces règles de 2005 à 2012.

En 2005, la décision 649/2005/CE a permis aux pays ayant adhéré à l'Union européenne en 2004 de participer à l'événement à partir de 2009 comme tous les autres États membres.

Nouveaux enjeux

L'«étude Palmer» a dressé un bilan exhaustif de l'événement et de son évolution, en étudiant toutes les villes désignées Capitales européennes de la culture ou ayant accueilli un Mois culturel européen entre 1995 et 2004. Elle a montré que l'événement stimule le développement culturel et la transformation d'une ville. L'étude Palmer a évalué le potentiel de l'événement et conclu qu'il était sous-exploité.

Une autre étude (L'économie de la culture en Europe) réalisée en 2006 par KEA European Affairs souligne le rôle de la culture dans le projet de l'Union européenne et les atouts socio-économiques de ce secteur en Europe.

Elle fait apparaître les lacunes de la procédure établie par la décision 1419/1999/CE:

De nombreuses parties concernées ont donc demandé que la procédure de sélection soit modifiée.

Un succès qui ne se dément pas

Depuis lors, une nouvelle procédure de sélection a été introduite par la décision 1622/2006/CE. Cette nouvelle procédure, qui doit entrer en vigueur à partir de 2013, favorise la concurrence entre les villes des pays devant accueillir l'événement. Les propositions seront évaluées par un jury international composé de 13 membres en fonction de critères précis.

Voir la procédure de sélection

L'ordre des pays qui accueilleront l'événement jusqu'en 2019 n'a pas changé.

Plus en détail


Résumé de la conférence du 25ème anniversaire des Capitales européennes de la culture


Turku, Capitale européenne de la culture 2011

Tallinn, Capitale européenne de la culture 2011


La brochure: the road to success from 1985 to 2010

European Capitals of Culture: the road to success


Documents officiels

Capitales européennes de la culture pour les années 2007 à 2019


Etude sur les Capitales et Villes européennes de la Culture, ainsi que sur les mois culturels européens
(1995-2004)
Rapport Palmer