Chemin de navigation

Villes interculturelles

Gérer la diversité urbaine en Europe
Comment les villes peuvent-elles favoriser le dialogue au quotidien entre des personnes de cultures différentes – à l'école, au travail ou dans le cadre d'activités sportives ou culturelles?

Comment peuvent-elles tirer le meilleur parti de la diversité, calmer les inquiétudes face au changement et apaiser les tensions entre des groupes qui se connaissent mal?

Le projet Cités interculturelles rassemble des villes européennes désireuses de trouver ensemble des réponses à ces questions. Actuellement en phase pilote, le projet compte 11 villes participantes, mais sera ouvert à d'autres villes européennes à compter de 2011.

Lancé par la Commission européenne et le Conseil de l'Europe à la veille de l'Année européenne du dialogue interculturel (2008), le projet pilote poursuit trois grands objectifs:

  • dans les villes pilotes, permettre à tous de participer au débat et à l'élaboration des politiques, en adoptant une approche interculturelle des migrations, de l'intégration et de la cohésion sociale;

  • encourager les villes pilotes à mettre en place des stratégies interculturelles globales afin de gérer la diversité urbaine;

  • inspirer les autres villes européennes.

Le projet propose des politiques et des méthodes concrètes pour aider les villes à revoir leurs politiques sous un angle interculturel (analyses d'experts, visites d'études, parrainages entre villes, ateliers thématiques et manifestations publiques, notamment).

Une vision pour l'avenir

Dans une ville interculturelle:

  • la diversité est source de dynamisme, d'innovation, de créativité et de croissance;

  • la diversité est la norme; les origines et l'identité de tous sont affirmées;

  • les espaces publics, les écoles, les foyers, les lieux de travail et les forums culturels permettent aux personnes d'origines culturelles différentes de se rencontrer, d'échanger leurs idées et d'interagir d'une manière productive et créative;

  • les consultations publiques, les débats et l'élaboration des politiques reflètent la diversité culturelle de la communauté. Les conflits culturels sont acceptés et réglés, souvent au niveau local;

  • les responsables politiques et les médias encouragent les citoyens à participer à la création d'une identité commune.

Pour faire de cette vision une réalité, les villes doivent mettre en place une stratégie interculturelle à même de transformer les politiques, les espaces publics, les institutions et les relations entre les communautés.