IMPORTANT LEGAL NOTICE:
en fr  
Contact   |   Recherche sur EUROPA   


Retour Newsletters 2004

Numéro spécial - musique
janvier 2004
Lettre d'information mensuelle du programme
Culture 2000 est un programme communautaire qui s'adresse aux professionnels de la culture de l'Union européenne et de 15 pays associés. Il a été mis en place pour encourager la coopération entre les artistes, les producteurs et les acteurs du monde culturel. Ses objectifs sont la promotion de l'identité et de la diversité culturelles en Europe ainsi que la diffusion des œuvres.
Pour plus d’informations...
A l’occasion du MIDEM de Cannes, l’un des grands rendez-vous du monde de l'industrie musicale au niveau international, qui se tient du 25 au 29 janvier 2004, notre newsletter consacre une édition spéciale à la musique. Et, en particulier, à la place qui lui est accordée dans le programme Culture 2000.
L’Europe célèbre la musique à Cannes : le prix « European Border Breakers Awards »
Au cours de l'édition 2004 du MIDEM, sur l'initiative de la Commission européenne et en collaboration avec des représentants du secteur de l'industrie musicale européenne, un prix européen sera pour la première fois remis aux artistes européens dont les « premiers albums » se sont le plus vendus dans l'Union européenne en dehors de leur propre pays de production.
Ce prix vise à célébrer la musique pour et par les jeunes Européens, la musique qui voyage dans notre espace européen, et à présenter au niveau européen de nouveaux talents au-delà des frontières régionales et nationales. La cérémonie aura lieu au MIDEM, le 25 janvier 2004.
Quelques chiffres
La musique accompagne constamment les Européens. Eurostat a récemment réalisé pour la Commission européenne des enquêtes sur la participation des Européens aux activités culturelles, dont l’un des volets porte sur la musique. Ces études montrent notamment que plus de 60% de ceux-ci écoutent de la musique tous les jours.
C’est à la radio ou à la télévision que la grande majorité des personnes interrogées (88,6%) écoutent de la musique. Les cassettes, les disques, les CD et les DVD sont également cités par 62% comme des moyens d’écoute privilégiés.
Les citoyens européens (55%) écoutent de préférence du rock et de la pop. La musique d’ambiance arrive au deuxième rang, suivie du folk et de la musique traditionnelle.
La musique est donc un élément fondamental non seulement de notre patrimoine mais aussi – et surtout - de la vie culturelle de notre continent. La musique est également une industrie, génératrice de très nombreux emplois : plus 600 000 personnes travaillent aujourd’hui dans ce secteur au sein de l'Union.
L’Union européenne : les musiques au cœur de l'action culturelle

A travers ses programmes, et en particulier Culture 2000, l’Union européenne s’intéresse au monde de la musique.

Culture 2000 : Une aide à la coopération

Depuis l'an 2000, le programme communautaire Culture 2000 a ainsi soutenu plus de 50 projets de coopération dans le domaine musical sous la forme de festivals de musique classique, de jazz, de pop ou de musique contemporaine, tels que le ‘ Yo! International Youth Opera Festival’ d'Utrecht ou le festival itinérant 'Sete Sois Sete Luas ', mais aussi plusieurs projets de formation professionnelle de jeunes musiciens, comme New Media Edge .

L’Union a aussi cofinancé de nombreux projets de coopération dans les domaines de la danse ou de théâtre, qui font eux aussi appel à la musique.

Une action aux finalités multiples
En résumé, l’action culturelle communautaire répond à quatre grands objectifs. Elle entend :
  • stimuler les échanges et la coopération entre institutions publiques et privées et /ou individus,
  • sensibiliser à la création et à la diffusion musicale et à l’histoire des peuples européens,
  • encourager la mobilité et le perfectionnement des professionnels de la musique,
  • promouvoir la musique, en particulier auprès des jeunes et des catégories sociales défavorisées
Les perspectives pour 2004 et au-delà
Le programme Culture 2000 doit normalement prendre fin le 31 décembre 2004, mais une demande de prolongation pour les années 2005 et 2006 est en voie d’être adoptée par le Parlement européen et le Conseil. Après 2006, l'Union européenne poursuivra bien naturellement son intervention en faveur des musiques. Dans cette perspective, elle souhaite renforcer son action en faveur de la diffusion des œuvres et de la mobilité des professionnels du secteur.
Une action qui dépasse le cadre de Culture 2000 stricto sensu
En plus de ce programme, l'Union européenne cherche à tester de nouvelles formes d'action européenne dans le secteur de la coopération culturelle, notamment par le biais d'actions expérimentales visant à soutenir l'industrie musicale européenne dans ses efforts en faveur de la promotion des musiques de notre continent (voir "Projets soutenus").
L'Union soutient aussi des orchestres ou des groupes vocaux européens qui sont de véritables "ambassadeurs" des cultures européennes (voir "Projets soutenus").
Elle intervient également en faveur de la musique dans de nombreuses facettes de son activité politique: politique régionale, concurrence, politique de recherche, coopération extérieure, etc.
Projets soutenus
Voici quelques exemples de projets soutenus par l’Union européenne, qui illustrent la diversité de l’action européenne dans le domaine de la musique.

Une action expérimentale : le soutien de l’Union européenne à la mise en réseau des Bureaux nationaux d’exportation de la musique
Des bureaux nationaux d’exportation de la musique existent ou sont sur le point d’être créés dans de nombreux pays européens : en Autriche, en Espagne, en Finlande, en France, en Norvège, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni, en Suède …
Ces structures soutiennent la promotion et la vente de la musique nationale sur les marchés d’exportation, par exemple en appuyant la participation des professionnels nationaux aux salons professionnels à l’étranger, en menant des actions de prospection des marchés étrangers ou encore en subventionnant des tournées à l’étranger.
Souvent créées sur l’initiative du secteur industriel, ces structures sont également appuyées par les pouvoirs publics. Dans le cadre des actions expérimentales soutenues par l’Union européenne, les modalités d'une mise en réseau de ces bureaux leur permettant de mener des actions conjointes de promotion des musiques européennes sont actuellement à l’étude, à l’instigation du Bureau européen de la musique.
ECHO : l’exemple d’un réseau soutenu par Culture 2000
ECHO réunit depuis 10 ans les responsables de 13 organisations de concerts et centres culturels de Belgique, de France, d’Allemagne, du Royaume-Uni, de Grèce, des Pays-Bas, de Suède et d’Autriche, ainsi que ceux du Carnegie Hall à New York.
Ses membres se retrouvent deux fois par an pour partager leurs expériences. ECHO s'est donné pour vocation de constituer un forum d'échange d'idées, de suggestions, mais aussi d’élaboration de projets internationaux.
Le projet Rising Stars par exemple permet à de jeunes artistes exceptionnels, connus dans leur pays d'origine mais qui n'ont pas encore atteint la reconnaissance internationale, de se produire dans chaque organisation membre d'ECHO. Ce projet bénéficie d’une subvention communautaire au titre de Culture 2000.
Un orchestre de jazz soutenu par l’Union européenne
Swinging Europe – European Jazz Youth Orchestra – accueille chaque année une vingtaine de jeunes musiciens talentueux de presque autant de pays européens afin de leur proposer un programme mêlant tournées et formation.
Par son action, cet orchestre entend présenter la diversité de l’héritage jazzique européen, donner à cette tradition un nouveau souffle en soutenant de jeunes compositeurs et de nouvelles rythmiques, et être, pour les jeunes qui le composent, le lieu d’une expérience professionnelle unique et enrichissante qui leur serve de tremplin vers une carrière professionnelle.
Swinging Europe – European Jazz Youth Orchestra – bénéficie d’une subvention de l’Union européenne.
Vous participez à un projet aidé par Culture 2000 ? Votre expérience (résultats, agendas, etc.) nous intéresse ! Contactez-nous...
Infos utiles

Dernier numéro de la newsletter de la direction générale de l’éducation et de la culture