IMPORTANT LEGAL NOTICE:
en fr  
Contact   |   Recherche sur EUROPA   


Retour Newsletters 2003

Numéro spécial Elargissement
Février 2003

Lettre d’information mensuelle du programme

Culture 2000 s’adresse aux professionnels de la culture de l’Union européenne et de 13 pays associés. Il a été mis en place pour encourager la coopération entre les artistes, les producteurs, les acteurs du monde culturel. Ses objectifs sont la promotion de l’identité et de la diversité culturelle existant en Europe et la diffusion des œuvres.

Le Conseil européen qui s’est tenu à Copenhague les 11 et 12 décembre 2002 a entériné le principe de l’élargissement de l’Union européenne à dix pays supplémentaires :

la République tchéque, l’Estonie, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, la Pologne, la Slovaquie, la Slovénie, Malte et Chypre.

Les institutions communautaires s’accordent à reconnaître que la coopération culturelle est un enjeu fondamental pour l’Europe élargie et soulignent combien elle est importante pour renforcer les solidarités au sein de notre continent.

C’est ainsi que dans sa Communication relative à l’Agenda 2000, la Commission affirme que "l’élargissement aura pour effet d’accroître tant la diversité que l’héritage commun des cultures dans l’Union européenne, étendant ainsi le champ de la politique culturelle communautaire. 
La participation des Etats adhérents aux activités culturelles, éducatives et de formation de la Communauté européenne contribuera à tisser des liens plus étroits avec ces pays et viendra enrichir l’expérience de toutes les parties à l’ouvre."

L’élargissement : une réalité pour le Programme Culture 2000depuis 2001

Dès 2001, sept des futurs Etats membres (République tchèque, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Pologne, et Slovaquie) ont commencé à participer au programme Culture 2000. 
La Slovénie les a rejoints en 2002. Malte et Chypre suivront en 2003.

Les opérateurs culturels de ces pays peuvent donc participer à des projets soutenus par culture 2000 au même titre que leurs homologues des actuels Etats membres, aussi bien donc en tant que chefs de fil, qu’en qualité de coorganisateurs ou de partenaires. 
En outre, des Points de Contact Culture<  ont été établis dans chacun de ces pays dans le but de mieux y faire conna�tre le programme.

Quelques chiffres

En 2001, 143 opérateurs culturels issus des pays candidats ont pris part à des projets annuels ou pluriannuels ayant été retenus dans le cadre de Culture 2000 : 10 en tant que chefs de fil, 55 en tant que coorganisateurs et 78 en tant que partenaires.

Ce chiffre est passé à 251 en 2002, soit une augmentation sensible. Le nombre de chefs de fil originaires des pays candidats a ainsi presque triplé pour passer à 29 tandis que 97 organismes culturels de ces pays participaient en qualité de coorganisateurs.

En 2003, près de 120 projets dont le porteur est un organisme issu d’un futur Etat membre ont été présentés en vue de bénéficier d’un soutien au titre de Culture 2000. 
La procédure de sélection est en cours.

Une action qui dépasse le cadre de Culture 2000 stricto sensu

En marge de Culture 2000, l’Union européenne finance également des organismes culturels d’intérêt européen sur une ligne budgétaire spécifique (A30-42).

Nombre de ces organismes ont des membres originaires des futurs Etats membres et presque tous s’intéressent à la problématique de l’élargissement en consacrant des colloques, séminaires ou ateliers au sujet.

Citons à titre d’exemple le Forum européen pour les arts et le patrimoine   ou encore la Rencontre européenne informelle de théâtre.

Quelques exemples de projets soutenus

Conflicts and Co-operation. Road from the Past to the Future.

A l’initiative de l’Eurouniversity, des universités de différents pays nordiques (Estonie, Suède, Lituanie, Lettonie, Finlande) se sont associées pour présenter cette région du globe sous un angle historique et culturel, à travers la création d’une vaste encyclopédie.

Celle-ci cherchera à mettre en évidence et à expliquer les héritages communs aux régions baltiques ainsi que leurs évolutions respectives.

Ce projet pluriannuel a reçu pour la période 2000-2004 un soutien de plus de 575 000 euros au titre de Culture 2000.

New Media Nation

Promouvoir l’utilisation des nouvelles technologies dans l’art, tel est le projet ambitieux de l’association slovaque Buryzone et de ses partenaires hongrois, tchèques et finlandais. Ensemble, ils ont imaginé des manifestations qui permettent à la fois de faire conna�tre ces nouvelles formes de création et de soutenir les artistes les utilisant.

New Media Nation a reçu pour l’année 2002 une aide de 65 000 euros au titre du programme Culture 2000.

International Meetings on Drama and Liturgy

Ce projet, initié par le Teatr Wiesjki (Pologne), propose une version modernisée de la musique et du théâtre sacrés du Moyen-Âge. Grâce à une collaboration entre professionnels polonais, fran�ais et estoniens, des partitions et des pièces de l’époque ont pu être retrouvées, réactualisées et présentées entre autres à un public d’enfants et d’étudiants.

Ce projet a re�u, pour 2002, plus de 130 000 euros au titre du programme Culture 2000.

Traduction d’œuvres rédigées dans les langues des futurs Etats membres

Afin de favoriser la diffusion de la littérature des futurs Etats membres dans le reste de l’Europe, Culture 2000 soutient les Maisons d’édition qui se lancent dans la traduction d’auteurs de cette zone. Dans ce cadre, 14 livres écrits dans les langues de ces pays ont été traduits en 2001 et 23 en 2002.

A titre d’exemple, on citera la traduction d’une anthologie des écrivains et poètes slovènes vers l’allemand, celle de Sorstalansag, du récent prix Nobel Imre Kertesz, du hongrois vers le norvégien ou encore celle de Haiku, d’Emil Biela, du polonais vers le hongrois.

Vous participez à un projet aidé par Culture 2000 ? Votre expérience (résultats, agendas, etc.) nous intéresse ! 
Contactez-nous...