Conférence européenne de la jeunesse, Varsovie (5-7 septembre)

Chemin de navigation

Conférence européenne de la jeunesse, Varsovie (5-7 septembre)

Sur fond de chômage croissant des jeunes, d'incertitude économique et de troubles civils dans certaines villes européennes, la conférence européenne de la jeunesse organisée à Varsovie se penche sur les mesures prises par les dirigeants politiques pour inciter les jeunes à s'engager davantage dans la vie civique et politique. Androulla Vassiliou participe à cet événement qui réunit une centaine de représentants de la jeunesse et des responsables politiques au niveau européen et national.

«C'est en coopérant et en dialoguant que nous résoudrons les difficultés auxquelles les jeunes sont aujourd'hui confrontés», a déclaré la commissaire. Cette réunion, qui s'inscrit dans le cadre du «dialogue structuré» avec les jeunes, sera l'occasion pour la Commission de discuter de ses nouvelles propositions de budget dans le domaine de l'éducation, de la formation, de la jeunesse et des sports. La Commission demande de faire passer à 15,2 milliards d'euros le budget alloué à ces secteurs au cours de la période 2014-2020, ce qui représente une augmentation de 73 %. Cette dotation supplémentaire permettrait d'augmenter notablement les bourses d'études et les stages à l'étranger et d'octroyer davantage de moyens aux échanges de jeunes, au bénévolat, à la coopération et aux réformes politiques (voir IP/11/857).

La conférence met également en évidence l'aide apportée par le programme «Jeunesse en action» dans le domaine de l'enseignement non formel et du bénévolat, auquel participent des pays européens et non européens. L'année dernière, par exemple, l'UE a octroyé 12,3 millions d'euros à près de 900 projets concernant 5 600 jeunes venus d'Arménie, d'Azerbaïdjan, de Biélorussie,de Géorgie, de Moldavie, de Russie et d'Ukraine.

Dernière mise à jour : 13/06/2012 |  Haut de la page