Tant a été fait, tant reste à faire

Maroš Šefčovič

Après sept mois bien remplis et le bouclage de plusieurs dossiers administratifs importants, les vacances d'été vont offrir un moment de repos et de réflexion, avant d'attaquer un automne tout aussi rempli et le long marathon en vue des élections européennes de 2014.

Pour le vice-président Maroš Šefčovič, le premier semestre 2013 a été consacré en grande partie aux négociations sur le prochain «cadre financier pluriannuel» (CFP), le budget à long terme de l'Union européenne. En sa qualité de commissaire responsable des relations avec le Parlement européen et le Conseil — les deux organes législatifs de l'Union —, M. Šefčovič s'est régulièrement entretenu du CFP avec des députés européens et des ministres, en portant une attention particulière au budget administratif et à la réforme du statut du personnel des institutions européennes, qui dépend de ce budget. 

Un accord a été conclu avant les vacances d'été, mais un nouveau cycle de négociations a déjà commencé pour le budget 2014. M. Šefčovič peut donc s'attendre, dès septembre, à de nouvelles discussions avec le Parlement et le Conseil. 

D'autres dossiers sont en cours, notamment la proposition du vice-président de créer de nouveaux partis politiques européens, qui fait l'objet de négociations trilatérales avec le Conseil et le Parlement, et le réexamen prochain du registre de transparence, qui sera mené conjointement avec le Parlement. Ces dossiers seront traités par M. Šefčovič dès son retour de vacances. 

À signaler également, les premières initiatives citoyennes européennes qui devraient terminer leur collecte de signatures d'ici la fin de l'année. Si elles sont soutenues par plus d'un million de citoyens européens et si elles remplissent les critères spécifiques par pays, elles passeront à l'étape suivante, à savoir leur évaluation par la Commission. Plusieurs autres initiatives pourraient être lancées d'ici la fin 2013.

Dernière mise à jour : 22/10/2014 |  Haut de la page